Trente ans d’âge et toujours jeune…

C’est une véritable institution parisienne qui vient de célébrer ses 30 ans d’existence au cœur du huitième arrondissement. Le Bistrot du Sommelier est une véritable encyclopédie des vins français et du monde entier que vous soyez amateurs(trices), passionnés(es) ou experts(es). Chaque épicurien(ne), à son niveau, peut y trouver son bonheur en fonction de son budget, de ses envies et de son degré de curiosité. Le Maître des lieux, Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du Monde à Rio en 1992, nous a accordé une interview en toute simplicité et avec grande générosité.

L’âme de Bacchus au restaurant

On ne devient pas sommelier uniquement en suivant, avec assuidité, les cours dans les meilleurs lycées hôteliers ou dans certaines écoles privées spécialisées. À la base, cette noble profession de la restauration nécessite surtout l’amour de la gastronomie dans toute sa diversité, le partage, la curiosité et, bien entendu, l’humilité pour celle ou celui qui veut s’engager dans cette belle aventure.

Le Bistrot du Sommelier
Crédit photo Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Ce métier exige également un travail en étroite collaboration avec le cuisinier afin de proposer les meilleurs accords mets vins. L’achat des vins, la composition de la carte, la gestion des stocks, le contrôle de la bonne évolution des bouteilles, la décision du moment optimum pour les inscrire à la carte, le service du vin dans les meilleures conditions et le conseil au client dans son choix de vin sont les principales tâches d’un(e) bon sommelier(e). Sa soif perpétuelle de connaissance alimentée par sa curiosité naturelle peut le(la) mener à participer à des concours nationaux et internationaux qui lui permettront de briller par son efficacité et son professionnalisme.

Une étoile nationale et internationale

En 1984, après quelques expériences dans des restaurants parisiens, un jeune Marseillais formé dans les écoles hôtelières de Sisteron, Grenoble et de Nice, décide de prendre son avenir professionnel en main en ouvrant, à 24 ans, le Bistrot du Sommelier au 97, boulevard Haussmann dans le VIIIe arrondissement de Paris. Philippe Faure-Brac connaît rapidement un succès énorme vu qu’il accueille ses clients(es) dans une ambiance chaleureuse tout en conseillant avec soin et toujours dans la bonne humeur.

  Le Bistrot du Sommelier
Crédit photo Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Parallèlement à la création de ce temple parisien des vins, l’artiste remporte le concours de meilleur jeune sommelier de France (1984) et de meilleur sommelier de France (1988) sans s’arrêter en si bon chemin puisqu’il atteint les sommets de la gloire en gagnant le concours du meilleur sommelier du Monde, à Rio en 1992. Il devient, ainsi, une des étoiles françaises de la gastronomie internationale. Son amour, sa passion pour le vin, il la partage en dehors de son restaurant à travers différents médias (TV, radio et presse écrite). On le verra même au cinéma aux côtés de Catherine Deneuve dans Place Vendôme, de Nicole Garcia.

On n’a pas tous les jours 30 ans

À l’occasion de son trentième anniversaire, le Bistrot du Sommelier a fait peau neuve et nous dévoile une nouvelle jeunesse. Philippe Faure-Brac et Nadine (son associée depuis 1987)  ont relooké leur restaurant avec la complicité de l’architecte Franck Dupuy qui a revisité l’espace pour une version assurément plus tendance.

Le Bistror du Sommelier
Crédit photo Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Un jeu de lumières spécialement conçu pour le restaurant permet aux amateurs(trices) de déguster les vins avec perceptions différentes. L’oeil et le palais croisent leur ressenti grâce à un jeu de lumière, une sensation exceptionnelle à vivre. Rien n’est monotome avec Philippe Faure-Brac qui avec la complicité de son chef Guillaume Saluel, propose une carte renouvelée chaque quinzaine en fonction du marché et des inspirations.

Les vendredis du Vigneron

Vous rêvez de découvrir de nouveaux vins durant un déjeuner ou un dîner convivial en présence d’un vigneron et de la star des lieux, Philippe Faure-Brac ? Chaque vendredi, dès 12h30 pour le déjeuner (50 € par personne avec entrée, plat, dessert et vins compris) et dès 20h30 pour un dîner exceptionnel (75 € par personne, en cinq accords avec vins compris), découvrez une nouvelle région, de nouveaux vins dans un cadre féerique en toute sympathie et surtout en toute simplicité. Dans les deux cas, l’apéritif débute dans l’impressionnante cave du restaurant et le repas gastronomique se poursuit dans un salon privé. Chaque vigneron présente son domaine ainsi que les vins proposés lors de la dégustation. Philippe Faure-Brac et toute son équipe vous mettent parfaitement à l’aise pour un moment magique et inoubliable au cœur de Paris.