Tapis Rouge pour Viktor & Rolf

Le défilé Viktor & Rolf s’est déroulé à La Gaîté Lyrique. Rendez-vous au 3 bis, rue Papin dans le IIIe arrondissement de Paris le mercredi 9 Juillet à 20h00. La collection Haute Couture pour cet Automne/Hiver 2014-2015 se révèle, alors, pour méditer sur une obsession contemporaine : le paraître et le tapis rouge comme nouvelle vitrine de la mode et de ses people qui défilent.

Comédie du spectacle

Le tapis rouge comme objet d’analyse est devenu un nouveau support pour diffuser la mode et prendre la température de sa célébrité. Le Red carpet est aussi un moment hors défilé où les autres créateurs en profitent pour proposer toujours ces éternelles et jolies robes. Viktor & Rolf ont toujours eu un lien intime avec l’art. Cette année, comme deux philosophes, ils utilisent cette ligne rouge de sang comme fil conducteur à offrir aux publics, des créations à contre-courant des traditionnelles robes dessinées et conceptualisées pour le Red carpet.

L’espace fait corps avec la scène d’un défilé sur un tapis rouge. Le concept est rendu possible par la contribution du fabricant de tapis néerlandais, Desso.

C’est quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant, nous sommes ravis d’avoir trouvé un partenaire fantastique pour faire de notre vision d’essayage, un tapis rouge qui se réalise.

Viktor Horsting et Rolf Snoeren sur la collaboration avec Desso

En off et en on

La Gaîté Lyrique est déjà un lieu branché et décalé qui invite à la promesse de nous saisir. La salle est plongée dans le noir et juste les claquements de mains sur une fréquence rythmique produisent une musicalité. Les membres du Steve Reich Clapping Music font la bande son du show qui met en abîme le Red carpet. La collection Haute Couture pour cet Automne/Hiver 2014-2015 se révèle alors pour méditer sur une obsession contemporaine : le paraître et le tapis rouge comme nouvelle vitrine de la mode et de ses people qui défilent.

Viktor & Rolf

Le Festival de Cannes est passé par là. Sauf que, dans notre cas de style, la collection de Viktor & Rolf est exécutée entièrement dans la matière : le tapis rouge. Comme un jeu de réverbération, elle est aussi présentée sur cette même matière ayant servie à coudre les créations : une moquette de tapis rouge.

L’objet et le support

Faire juste le lien qui tisse la transformation de la moquette à la création couture n’est que le sommet visible de l’iceberg. En s’amusant et en cassant les codes classiques de toute cérémonie, Viktor & Rolf nous murmurent l’invisible : la sémiologie de la comédie de la mode et de son spectacle et la perte de sens du défilé en tant que genre ultime. Cela est un sacré paradoxe audacieux. En fondant le décor-scène dans les vêtements-corps, les mannequins sont habités par leurs personnages et renvoient à une œuvre du duo de 1997 à la Torch Gallery, à Amsterdam. Viktor & Rolf avaient conçu une installation avec de petites poupées. Cette mise en abîme de la mode n’enlève jamais en rien la qualité des pièces proposées et le sens des volumes et des coupes.

Poupées Chaperon Rouge

Les silhouettes vont à l’essentiel. Chaque passage fait allusion à un enfant qui voudrait inventer et rêver sa vie en miniature. Les filles qui défilent sont des poupées habillées par des formes primitives, asymétriques, roll-on enveloppées, nouées. Cette formulation appartient à l’ADN des deux créateurs qui réinventent les références de couture classique. Des petits chaperons rouge qui ne se feront pas manger par les loups…

Viktor & Rolf Haute Couture Automne Hiver

Tatouage dans le sens du poil

Comme une panne de velours exécutée au sabre, le tapis-étoffe est rasé pour créer des motifs copié collé de la peau de bête : léopard, zèbre, girafe. Ce traitement se veut une référence surréaliste à un fourrure de camouflage sauf que le rouge attire l’attention. La peau animale était l’apanage des gladiateurs qui portaient des sandales à semelle rouge. C’est une référence au sang versé pendant les batailles et aussi à la volonté de traverser un seuil rouge triomphant.

Nous sommes ravis de poursuivre notre collaboration avec Swarovski, pas de tapis rouge complet sans les bijoux assortis.

Viktor & Rolf

La gloire et la passion

Comme tous les combattants, ils portaient des peaux de bête renvoyant un symbole de force. Chez Viktor & Rolf, la peau sabrée est un écho aux peintures indigènes, aux dessins impressions d’animaux. Le totem et le tabou sont les nouvelles incarnations de notre férocité glamour. La touche, en cross-over pour cette saison, est la poursuite de la collaboration avec l’Atelier Swarovski. Les mannequins sont accessoirisés d’un bracelet, velours rouge floqué, conçu en exclu pour le show. Une texture mate mais un projet, qui lui, reste brillant.

À suivre