Vaskolg - The « EYE »

La présentation des bijoux de Vaskolg pour l’Automne/Hiver 2014-2015 est un défilé artistique où les mannequins dans des bustes plâtrés évoluent et renvoient au corps cage, au mannequin de couture. Ce body statuaire est un support neutre pour focaliser son regard sur la parure.

Défilé de poupées biscuit céramique

Le corps des modèles est défiguré, fragmenté et hybridé en série. Tout comme dans ses créations, Vaskolg questionne le corps en action, l’idée de traces comme des empreintes. Les bijoux sont alors composés d’un fil, ce trait qui provoque la pulsion. Ce body-art, paré d’artifices, met en lumière le travail d’Olga Kiwerski. Elle aime perpétuer un savoir-faire artisanal haut-de-gamme pour imaginer ses bijoux sculptures sous la signature VASKOLG.

La liberté ne nous est pas donnée, il faut la prendre — Meret Oppenheim

Les proportions sont king size. EYE s’inspire d"un voyage initiatique indien.

Les parures corps architecturales sont comme des mobiles qui laissent le temps en suspension mais donnent des rythmiques à cette même temporalité.

VAkslog

Les éditions sont limitées ou en pièces uniques. Une quête cousue de fils d’or et d’argent, ponctuée de pierre de lave, de métal, de plumes plastron ou de plumes épaulettes, de véritables roses éternelles, de cuir et de cristaux, de papier, de labradorite et d’onyx, de chutes de sari en soie sauvage, de nacres et de coraux, d’épure de céramique et de bois précieux. Elle insère de nouvelles technologies comme un lecteur audio, un système éclairant articulé, une clé USB. Le grigri fusionne avec la technologie. Talismantique !

À suivre