Casting national pour Elite Model Look 2014

Nous sommes en immersion totale. Ce 26 août 2014, Elite, l’agence de mannequins organisait, au sein du Pavillon Wagram, son casting national ultime avant la dernière étape de son célèbre concours : le Elite Model Look 2014. Rendez-vous, donc, dans le VIIIe arrondissement de Paris, à 10h00, tout comme les 85 jeunes filles sélectionnées lors des 10 castings organisés dans les centres de shopping français du groupe Unibail-Rodamco et lors du casting online mis en place sur Facebook.

Ce mardi 26 aout 2014 est une date très attendue pour celles qui participent à cette 31e édition du concours Elite Model Look 2014. Les jeunes filles sont au nombre 85. Le nombre peut paraître important mais face au 10 000 candidatures, elles forment une goutte d’eau dans un vaste océan. En une journée, un destin va se jouer et les pas avanceront sur une nouvelle route. Elles passeront à trente pour finir à douze.

Elite model look 2014
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

De la goutte d’eau à la larme, il y aura, alors, bien plus qu’une émotion. La vie n’est pas un conte de fées et le métier de mannequin demande de la patience, de la rigueur et surtout de croiser les bonnes personnes au bon moment, tout en gardant et en préservant sa personnalité. Alors, dans cette journée éliminatoire, si vous pensez Agatha Christie version Dix petits nègres, le point commun reste uniquement l’intrigue.

Qui restera dans la course ?

Certes, le trac est perceptible, même plus chez les parents et ami(e)s qui accompagnent. Pour postuler au concours, il faut de l’ambition. Mais une complicité se noue chez les candidates qui ont les pieds sur terre. Pour une maman au regard protecteur, l’aventure, de toute façon, fera grandir la confiance de sa fille. Pour un ami qui suit de près les désirs et les rêves de sa meilleure copine, le fait d’être présent, montre qu’il croit à 100 % en elle. C’est d’ailleurs lui qui l’a poussée à s’inscrire quand ils faisaient leurs courses au centre commercial, par hasard. Ne levez pas les yeux au ciel en trouvant le lieu insolite, les centres commerciaux sont des espaces de diversité et d’échanges où toutes les couches de la société se croisent, se frôlent encore. C’est un terrain idéal pour caster de nouveaux visages.

New Faces et regards d’experts

De new-face à mannequin, aux regard des experts il n’y a qu’un flash. Il est alors question de capter et de voir l’invisible, ce qui est en devenir chez des jeunes filles en fleur âgées de 14 ans à 22 ans. La législation cadre ce travail à partir de 16 ans et pour l’agence, dénicher des talents jeunes permettra de les suivre et de les accompagner.

Elite model look 2014 casting
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

La différence se fera alors à travers une attitude, une beauté naturelle prise au Polaroid. Le pola, ça ne trompe pas. Si en plus vous avez un brin d élégance, une dose de nonchalance, de la photogénie, beaucoup de motivation et une certaine maturité, vous avez les cartes bien en main. Pas mal de choses, à vrai dire, qui dessinent plus un character qu’une silhouette harmonieuse.

Tu es un modèle ma fille

La ligne Elite est une question d’harmonie. Cette notion peut sembler compliquée à comprendre mais lorsque vous assistez à une journée de casting vous en saisissez la notion. Les candidates ne sont pas résumées à un tour de hanche, un tour de taille. Elles sont juste mesurées en hauteur. Chacune a son poids de forme, se doit de manger et de garder cet équilibre pour pouvoir travailler et pour garder la santé. La différence avec les autres se saisit au passage car si lorsque vous dessinez une silhouette, la hauteur du corps se compose de huit fois la taille de la tête, les jambes des demoiselles semblent allongées d’une tête en plus comme si un styliste en avait croqué la ligne.

La dream team

Le pavillon Wagram est un espace chic au parfum Art Déco remis au goût du jour. Cet écrin, en faisant un pont entre le passé et la modernité, permet de cloisonner l’espace pour y recevoir jeunes filles, familles et ami(e)s, pour les faire défiler devant le jury composé de Victoria Da Silva, Général Manager Elite Model Look, d’Alexis Louison et Jeremy Marmiesse, deux recruteurs de l’Agence Elite.

Elite casting look model 2014
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Jennyfer May Cope et des agents internationaux, venus spécialement, accordent toutes leurs attentions aux sélectionnées. À l’étage, Séphora et Calor ont installé des espaces beauté. Quant à Jeremy Marmiesse, il enclenchera son appareil photo pour un portrait, une photo en pied, de face, de profil et de dos. 425 images prises en un court laps de temps, le concept étant de mettre en conditions réelles les élues du jour. L’attente rime avec patience.

La mise en conditions

Tout est alors réglé à la précision d’un horloger suisse. Tic Tac entre 10h00 - 10h45, les candidates gravissent les marches pour accéder au deuxième étage. Comme une piqûre de rappel, et aussi pour montrer le professionnalisme de l’agence, une présentation du concours Elite Model Look et de la Finale France permet d’orchestrer les fiches casting, de recevoir son numéro et de vérifier une dernière fois la hauteur. Entre 10h45 - 11h45, les accompagnants sont cordialement invités à quitter les lieux. Pour certains(es), c’est un petit déchirement car pour une première fois, elles et ils vont confier à une agence de mannequins, la chair de leur chaire.

Elite model look 2014 casting
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

La séance photos de chaque candidate se passe dans une ambiance cool et sympathique. Les filles parlent entre elles et papotent. Nous sommes loin de l’atmosphère crêpage de chignon du Clip de Georges Michael Too Funky. A 11h45, le jury s’installe. A 13h30, les candidates font leurs passages dans un short taille haute revival nineties ou dans une jupe en jean indigo. Comme pour une armée qui s’en va en guerre, la fleur au fusil est remplacée par un tee-shirt Elite. L’uniforme est efficace. Les accompagnants passent reprendre leurs petites chéries. Pendant la pause déjeuner, le jury délibère. Suspense…

Faites vos bagages…

85 valises sont installées et attendent sagement dans les vestiaires. Dans quelques instants, ils ne restera plus que 30 bagages et à la fin de la journée, 12 demoiselles récupéreront leurs effets personnels pour prendre la direction du Château de Montvillargenne à Chantilly. Le mercredi 27 août amorcera un programme intensif sur trois jours version Boot Camp.

Elite casting model look 2014
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Des séances de relooking, un premier shooting sous l’objectif d’un photographe professionnel, un apprentissage de la marche, des essayages mettent en situation réelle le futur métier. L’après-midi suit le rythme de la matinée. 15h45 - 16h45 mise en beauté… Pour capter le grain de peau des 30 sélectionnées, le polaroid individuel sera un bon révélateur. Les filles refont un passage, le jury regarde, observe, ne parle pas, n’exprime à peine un clignement des yeux mais garde le sourire.

Des messages codés, rien ne dépasse

Le jury échange des regards complices et griffonne dans son cahier des signes indescriptibles. Et, lentement mais sûrement, l’horloge tourne. Les minutes accumulent des émotions. Passer une journée dans cette bulle, ce moment que les autres ne voient qu’à travers un écran reste une expérience intense pour des adolescentes encore au lycée. Ce sera un merveilleux souvenir dans tous les cas et quoiqu’il arrive à 18h45. Le cadran de l’horloge annonce,  justement, le moment d’annoncer les résultats.

Elite model look 2014 casting
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Victoria Da Silva, comme pour protéger chacune des larmes à venir, rappelle tout le parcours pour en arriver là. Elle rajoute, répète et explique, comme pour les rassurer, que les agents internationaux ont aussi repéré des candidates non sélectionnées. Nous n’entendons plus une mouche voler même si le DJ laisse un filet de mélodie transpercer les enceintes de ses hauts parleurs, comme pour revêtir d’un voile de pudeur les futurs cœurs un peu brisés.

Il était une fois 12 jeunes filles

Et le verdict tombe. Albane, 17ans, 1m78 est appelée à rejoindre le tapis noir qui dessine le catwalk.  Elle est originaire de Taillefontaine, a été révélée au casting de BAY 2 à Marne-La-Vallée. Elle est rejointe tour à tour par Camille, 16ans, 1m81 originaire de Paris, castée au Forum des Halles à Paris, par Clara, 16ans, 1m80 originaire de Paris vue au casting Forum des Halles à Paris, par Clarisse 16 ans, 1m73.5, originaire de Vert-le-Petit et découverte en street-scouting, par Fanny, 15 ans, 1m76 originaire de Toulon, postulante au casting Nicetoile à Nice, par Jasmine, 16 ans, 1m74, originaire de Saint-Maurice-de-Beynost qui a déposé sa candidature au casting La Part-Dieu à Lyon, par Julie, 15 ans, 1m77 originaire de Paris aperçue au casting BAY 2 à Marne-La-Vallée, par Louise, 17 ans, 1m74 originaire de Calais, qui a postulé au casting Euralille à Lille, par Margaux, 15 ans, 1m79, originaire de Longpont-sur-Orge, intégrant l’aventure pendant le casting BAY 2 à Marne-La-Vallée, par Marie, 17 ans, 1m75 originaire de Granville, candidate au casting  Docks 76 à Rouen, par Noémie, 16 ans, 1m80.5 originaire de Pont-à-Marcq présente au casting Euralille à Lille, par Solène, 16 ans, 1m75.5, originaire de Nanterre heureuse élue venant du casting Forum des Halles à Paris.

Casting Elite model look paris 2014
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Demain est un autre jour

La fin de la journée est une cocotte minute qui explose de vibrations et d’émotions. Des larmes de déception se mêlent à des pleurs de joie. Les sensations sont trop puissantes. Les proches sont là pour un bisou, pour un murmure à l’oreille, pour une main amicale qui protège et caresse une joue. Les photos de groupe et les portraits individuels replongeront tout le monde dans l’ambiance du casting. Les contrats des sélectionnées et des filles à suivre seront remis. En prenant la navette pour être transférées à l’hôtel, les jeunes filles prennent-elles conscience qu’une nouvelle vie commence ?

Elite model look 2014 casting paris
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Dès le mois d’octobre, les finalistes françaises se retrouveront à Paris pour préparer le show de la Finale France 2014. Elles défileront  pour la première fois devant plus de 400 invités au Palais de Tokyo. Elles devront, alors,  dévoiler cette part de magie pour devenir le top-model de demain. Il n’en restera alors plus qu’une, la gagnante française qui rejoindra les 50 finalistes des 50 autres pays pour participer à la prestigieuse Finale Internationale. Elle se déroulera en décembre prochain en Chine. Carrière internationale de mannequin, contrat de 2 ans avec les agences du groupe Elite, elles marcheront sur les pas de Cindy Crawford, Stéphanie Seymour, Gisèle Bundchen, Constance Jablonski, Sigrid Agren. À suivre…

Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr