Henri Le Roux : Maître chocolatier et seul caramélier au monde

Réparties entre la Bretagne, Paris et le Japon, les huit boutiques Henri Le Roux vous proposent, dans un un cadre chic et chaleureux, une large gamme de caramels, de créations de chocolat et d’autres gourmandises artisanales. Makoto Ishii, directeur général de la Maison Henri Le Roux nous parle avec passion de tous ces bijoux sucrés au micro du Fashion Post.

Une alliance franco-japonaise qui veille au savoir-faire breton

Après avoir grandi dans la pâtisserie familiale à Pont-L’Abbé, dans le Finistère, Henri Le Roux part étudier le métier de chocolatier en Suisse, dans la très réputée COBA de Bâle, alors seule école de confiserie au monde. En 1965, après un bref passage par Paris et par Tours où il a fait ses premières armes, il reprend la pâtisserie de ses parents qu’il va exploiter jusqu’en 1977.

Cette année-là, il décide de la revendre et de créer sa propre Maison de Chocolat et de glace à Quiberon avec son épouse Lorraine, originaire du pays. Très vite, le couple arrive à bâtir une très bonne réputation de glacier et de chocolatier dans la région mais Henri Le Roux, créatif et inventif dans l’âme, chercher à trouver une confiserie inédite. 

Chocolats Le Roux 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Basé en Bretagne, il décida d’utiliser un ingrédient régional et insolite pour la réalisation de ses nouvelles gourmandises : le beurre salé. Après trois mois d’essais, en 1977, la recette est prête : le caramel au beurre salé (C.B.S) fera le succès d’Henri Le Roux et le rendra célèbre dans le monde entier. 

Chocolats Le Roux
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

En 2004, Henri Le Roux est invité par la société japonaise de pâtisserie haut de gamme, Yoku Moku, à participer au salon du Chocolat de Tokyo. La rencontre entre le caramélier français et les japonais qui l’avaient fait venir au Pays du Soleil Levant, débouchera sur une belle amitié qui donnera naissance à une collaboration de qualité : en 2006, Henri Le Roux décide de céder son affaire à ces professionnels du bon goût qui perpétuent sa tradition d’élégance et de la qualité. Depuis lors, Makoto Ishii préside la Maison Henri Le Roux.  Ayant acquis une solide expérience dans l’univers des grands magasins et de l’hôtellerie de luxe, il veille avec la plus grande rigueur à la qualité des produits qu’Henri Le Roux a assurée tout au long de son activité.

Chocolats Le Roux 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

La fabrication des caramels et des créations de chocolat est totalement restée artisanale (sans additifs et sans conservateurs) et est localisée au laboratoire de Landévant, un très grand laboratoire de 2300 mètres carrés avec à sa tête, le chocolatier et caramélier, Julien Gouzien formé par Henri Le Roux.

Chocolats Le Roux 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

La Maison Henri Le Roux compte actuellement quatre corners au Japon, deux en Bretagne (Quiberon et Landévant) et deux à Paris. Selon le souhait de Makoto Ishii, l’agence Mignot & Saguez a créé dans les deux adresses parisiennes un espace à deux visages : L’univers Caramel et l’univers Chocolat.

Le succès du caramel au beurre salé (C.B.S)

Le C.B.S, nom officiel du caramel au beurre salé déposé par Henri Le Roux, existe sous quatre formes : le caramel dans sa papillote, le chocolat au C.B.S,  le florentin au C.B.S et l’excellent caramélier. Créée en 2002, cette exquise pâte à tartiner se déguste simplement à la cuillère et nappe avec gourmandise les tartines, les crêpes, les tartes aux pommes ou les desserts glacés.

Henri Le Roux Chocolats 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Tout au long de l’année, la Maison Henri Le Roux propose une gamme très large de caramels (au chocolat amer, au chocolat orange, au thé, au Yuzu Macha, etc.). Pour le printemps-été, des caramels aux fruits de saison, aux fruits exotiques raviront la clientèle des beaux jours. En automne-hiver, des caramels plus épicés rappelleront que la saison des marchés de Noël est proche. 

Les petits bijoux d’Henri Le Roux 

Classé meilleur Chocolatier de France par le Guide des Croqueurs de Chocolat en 2003, Henri Le Roux est membre de l’Académie française du chocolat et de la confiserie. Toutes les créations chocolatées sont présentées comme de véritables pierres précieuses éphémères vous laissant un long souvenir gustatif. Réalisées avec des cacaos de grande qualité, les œuvres chocolatées ont des noms poétiques : Solzig, chocolat au praliné et crumble de blé noir, Aliberts, une ganache à l’infusion de thym des Aliberts sur un socle de massepain au citron vert, etc.

Henri Le Roux Chocolats 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Chaque saison, la Maison Henri Le Roux propose également des éditions limitées de gourmandises chocolatées afin de vivre des moments d’exception.

Glaces, Pâtes de fruits, Florentin, Marron glacé… 

Henri Le Roux était un glacier hors pair à ses débuts mais il avait laissé de côté cette activité dans les années 80 pour se consacrer à son C.B.S et à ses chocolats. Depuis 2013, la Maison Henri Le Roux propose à nouveau ses glaces aux trois saveurs : C.B.S, Sorbet Cacao, Sorbet Diable Rose (fruit de la passion-banane-framboise).

Préparées avec la pulpe de fruit, les pâtes de fruits sont proposées dans plusieurs parfums, chacune offrant son originalité. La Maison Henri Le Roux décline également avec sa touche bretonne le Florentin, spécialité suisse, au rythme des saisons. Confits dans un sirop aromatisé aux gousses de vanille de Bourbon, laissez vous tenter par les délicieux Marrons glacés. 

Henri Le Roux Chocolats
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

La Maison Henri Le Roux est le Palais du chocolat, du caramel au beurre salé et d’autres confiseries à découvrir impérativement pour vous faire plaisir et pour gâter votre entourage.

Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr