Le nouveau 40 de Stéphanie Coudert

Stéphanie Coudert illustre cette envie et ce désir de renouer avec une mode faite à Paris mais conçue, aperçue et vécue comme une discipline. Stéphanie Coudert est une fourmi qui depuis son atelier bellevillois ne s’est jamais intéressée aux cigales. Du travail, l’amour du métier et des codes très précis définissent la ligne Coudert. Tout un joli programme dans cette collection Couture Automne/Hiver 2014-2015

Une Couture moderne

L’allure 40 de la ligne générale de Stéphanie Coudert n’est qu’un flash émotif qui pousse la silhouette de sa femme dans nos futurs et nos époques. Stéphanie Coudert renvoie un message fort à tous ceux et toutes celles qui aiment la mode parce qu’elle est devenue à la mode, ceux et celles qui imaginent cette mode comme une bande-dessinée fantasmée.

Stephanie Coudert AW1415 Backstage 09

La mode est une discipline, du travail, de la rigueur, une vision, le pouvoir de capter une époque. Et Mademoiselle Coudert a compris tout cela. Réduire son parcours à un conte fée est donc un peu réducteur. Dans le cœur de l’action, de la vie et de la cité, Stéphanie Coudert est installée à Belleville pour être au centre de sa réalité.

Stephanie Coudert AW1415 Backstage 01

Elle a grandi à Téhéran, à Bagdad puis à Versailles et pose l’ancre de son bateau ivre dans un quartier populaire. Le pop peut être chic quand il est métissé. Sans attaches, mais attachée à la belle manière de faire son métier, elle nous fait comprendre qu’il y a bien vingt arrondissements à Paris. La mode ne se résume pas uniquement au Triangle d’Or parisien !

Recevoir comme avant

Son studio accueille, donc, une clientèle privée, depuis 2009, qui s’habille de la collection permanente et demande aussi des créations exclusives. Rive Droite ou Rive Gauche, la Seine est une courbe qui dessine au fil de l’eau la capitale. Stéphanie dessine sa ligne en faisant tourner ses coutures, compose ses looks d’un assemblage multi-ethnique, multi-culturel car de la différence de l’autre naît une vraie richesse créative.

Stephanie Coudert AW1415 Backstage 02

Travailler, avancer, faire et créer sont les obsessions qui animent ses pièces uniques et ses éditions limitées depuis 15 ans. Celle qui a été lauréate du Festival de Hyères, celle qui a  défilé et exposé de Beijing, à Varsovie, en passant par Ekaterinburg, Asmara, mais aussi Madagascar, sans oublier San Francisco et New York, se nourrit de ses carnets de voyages. Le stockman reste sa page blanche qui l’inspire. Elle façonne ses modèles directement en volume autour de ce corps modélisé, buste de travail. Ce moulage est un processus de sculpture des étoffes. La silhouette est fluide, et son tailleur est flou.

Stephanie Coudert AW1415 Backstage 06

Du jersey, de la mousseline, du milano, une laine cachemire se colorise d’une palette de couleurs raffinées : moutarde, vert bouteille, gris petite souris, faux noir pour semer un trouble. L’épaule reste la ligne de mire de Stéphanie, un point de départ sous tension pour tisser un assemblage de pièces qui peuvent vivre de manière autonome. L’imprimé graphique exprime les croisement d’influences. Le pantalon en jersey, avec une fourche vers deux coutures qui partent dans deux directions devient un sarouel sans l’être vraiment. C’est dessiné mais jamais contraignant. C’est couture sans jamais être plan-plan.

Un métier une passion

Comment ne pas tomber sous le charme de Stéphanie Coudert qui rend un hommage aux couturières personnelles et autres couturières en chambres, celles qui travaillaient en étage dans les combles des immeubles. Pour mémoire, un certain Azzedine Alaiaa a lui aussi commencé de la sorte. Tous les deux, ils ont les points communs de l’humilité, de l’élégance et du savoir-vivre car peu importe le lieu où vous exercez quand vous avez le talent.

Stéphanie Coudert

Cette différence qui fait les grands a été captée par un industriel. Dans son atelier parisien, les vêtements des plus grandes maisons prennent vie. La collection sera donc fabriquée dans son atelier. Une association parfaite entre une créatrice et un industriel qui consolide une maison par un outil de production, véritable force de frappe pour avancer encore et toujours. Cette collection Automne Hiver 2014 2015 est sans compromis. Les coutures sont tournantes et par le jeu savant des pans, des plis, d’un sens de la coupe subtile et engagée, Stéphanie Coudert offre un dressing ultra-chic, portable, élégant et qui donne plus qu’envie. Les chapeaux bandeaux « turbantissimes » sont futuristes et concrets. L’épaule est soulignée pour dévoiler un port altier, à travers une vingtaine de silhouettes. Le flou n’est pas artistique mais structuré. L’épure invite aux mouvements et donne l’allure d’une parisienne retrouvée. Cela fait du bien chère Stéphanie.

À suivre

www.stephaniecoudert.fr
Stéphanie Coudert
25-27, rue des Envierges, 75020 Paris
Sur rendez-vous au +33(0)9 81 18 32 49