Paris sous un ciel Japonisant & Gourmand

Dans le cinquième arrondissement de Paris, un petit nuage gourmand s’est posé au 3 rue Monge pour le plus grand plaisir des épicuriens(nes). Hironobu Fukano, chef pâtissier de la Pâtisserie Ciel nous fait voyager en mode sucré et en mode salé au micro du Fashion Post.

Un an d’existence et déjà une institution

La Pâtisserie Ciel vient de célébrer, en juillet dernier, sa première année d’existence. Youlin Ly, son fondateur et propriétaire du restaurant "SOLA" (1 étoile Michelin) et du Sakebar, a voulu proposer aux parisiens(nes) ainsi qu’aux touristes de passage un lieu d’excellence rendant hommage à la gastronomie japonaise. 

Patisserie Ciel 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Une fois installé(e) confortablement au bar, vous vous y sentez tellement bien que la notion du temps, du tic tac nerveux et énervant, disparaît complètement. Les couleurs des différentes pâtisseries vous hypnotisent et réveillent votre âme d’enfant. Hironobu Fukano qui a travaillé aux côtés d’Hiroki Yoshitake au restaurant SOLA depuis 2010, est devenu le chef de ce petit coin japonais de Paris.

Cet épicurien est un magnifique cadeau d’anniversaire pour la pâtisserie Ciel et pour nos papilles. Après avoir beaucoup voyagé et travaillé notamment dans des maisons aussi prestigieuses que l’hôtel New Ohtani à Chiyoda-ku, à Tokyo, où Pierre Hermé a eu sa première Pâtisserie au Japon, cet amoureux de la gastronomie française a rejoint l’Hexagone pour nous faire partager son héritage culinaire influencé par ses différentes expériences professionnelles. Dès le mois de septembre, il proposera sa nouvelle collection de gâteaux, dans l’univers de l’Angel Cake.

Une oeuvre d’art aérienne : L'Angel Cake

Inutile de détacher vos ceintures. Durant votre voyage vers la gastronomie du Soleil Levant, vous ne ressentirez aucune lourdeur ; bien au contraire, vous deviendrez rapidement fan de ce gâteau très apprécié au Japon. Volumineux grâce au blanc d’oeuf monté en neige très ferme, sa belle rondeur avec un petit puits au milieu est une belle invitation à le déguster. Il s’agit simplement d’un gâteau léger, aérien et fondant, composé de farine, d’œufs, de sucre, d’huile de pépin de raisin et d’eau. Peu calorique vu l’absence de beurre, cette génoise se mange sans modération, une superbe nouvelle pour celles et ceux qui guettent les moindres petites rondeurs sur leur corps de rêve !

patisserie Ciel 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

La Pâtisserie Ciel vous propose différentes déclinaisons d’Angel Cake à déguster sur place ou à emporter. Après l’Angel cake Pêche-Rose, l’Angel cake Sunset, l’Angel cake salé Basilic ou encore l’Angel Cake Fraise, spécial Hello Kitty, Hironobu Fukano nous promet une collection Automne/Hiver aussi surprenante que gourmande.

patisserie ciel 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Pour emporter l’Angel Cake de façon glamour, il est glissé dans une jolie boîte en forme de petit moulin blanc en origami, s’accordant avec l’esprit puriste japonais du lieu.  

Roll-sandwich

Vous en avez marre des sandwiches qui torturent vos dents et vos gencives ? Chez Ciel Pâtisserie, vous pouvez emporter ou déguster sur place de délicieux mini-sandwiches roulés au poulet Teriyaki (poulet aigre-doux à la japonaise) ou aux crevettes.

Patisserie Ciel 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Le pain est dans la même texture que celle de l’Angel Cake mais légèrement caramélisé avec la sauce soja. Il est accompagné d’un petit Angel Cake à la vanille pour le plaisir de terminer son déjeuner "aérien" avec un délicieux dessert.

Des desserts glacés orgasmiques

La Première glace de la Pâtisserie Ciel est composée de la glace au Yuzu, le granité d’orange, l’Angel Cake au citron vert, la confiture de fruits rouges, la crème aux agrumes, tous saupoudrés des mini-guimauves à l’orange. La douce acidité des agrumes s’accorde parfaitement avec la fraîcheur de la glace et du granité.

Patisserie Ciel 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Hironobu Fukano maîtrise parfaitement le Matcha , la précieuse poudre de thé vert très amer. Généreusement dosé dans la recette, cet « or vert » trouve son équilibre avec la crème. Il s’agit de la véritable glace au Matcha telle qu’on l’a trouve dans le quartier Gion à Kyoto.

Patisserie Ciel 
Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Pour accompagner toutes ces belles gourmandises japonaises, la Pâtisserie Ciel vous propose une sélection de thés de la Maison des thés japonais Jugetsudo, des jus de fruits de la Maison Alain Milliat, une sélection de très bons champagnes et quelques whiskys japonais. Voilà une belle adresse qui vous présente de véritables pépites de la gastronomie du Japon au cœur de Paris. (Fermé le lundi) 

Photographie Aymeric Le Breton — albphoto.fr

À suivre