Elite Model Look 2014 - La Finale - Fanny

Le conte commence à Nice, plus exactement à Nicetoile, lors du casting Elite Model Look 2014. Fanny jeune toulousaine de 16 ans est sélectionnée. Sa marraine ne l’a pas peut-être pas bénie d’un coup de baguette magique au berceau mais lui a transmis « l’envie d’avoir l’envie » : faire ce qu’elle aime. Fanny rêve de Paris depuis sa plus tendre enfance. 1m76 plus tard, lors de ce casting débute une aventure qui l’emmènera jusqu'à la capitale, en finale. Photographie Luc Braquet

Fanny prend le chemin des top models tels que Cindy Crawford, Claudia Schiffer, Inès Sastre, Karen Mulder, Stéphanie Seymour, Linda Evangelista, Naomi Campbell, Alessandra Ambrosio, Yasmine Lebon, Yfke Sturm, Gisèle Bundchen, Constance Jablonski, Sigrid Agren, Malgosia Bela, Dree Hemingway.

En ce jour fatidique de finale la demoiselle réalise ce qui lui arrive. Positive et dans une bonne vibration, Fanny nous confie son sentiment d’avoir déjà gagné, pour elle-même, ne serait-ce que par sa présence au Palais de Tokyo aujourd’hui. Loin de vouloir pronostiquer un statut d’ultime gagnante, la jeune fille prend conscience de ce que les coachs de l’agence Elite lui ont transmis pendant ces dernières semaines. Si elle fait partie les douze, c’est qu’elle doit être là !

Modeste, humble mais déterminée, Fanny reste attentive au conseil des coachs, leurs mots résonnent en tête : plus question de se tasser pour marcher, ni de se courber pour affronter la vie. Un aller et un retour, le jeu du regard sera cinématographique ce soir, la posture sera glamour et altière.

Touchante, Fanny nous parle avec pudeur de sa marraine Murielle Piaser, son modèle. « C’est qui celle là ? », dirait une téléspectatrice devant son écran. Murielle Paiser est une experte en conseil dans l’univers de la mode. Mais, si Fanny est là ce soir, ce n’est que de son propre fait, de par sa volonté acharnée et le désir de faire plus tard partie de l’univers de la mode : face caméra, sur le podium ou dans un studio ? L’avenir nous le dira. Good luck la miss !

À suivre