Lin et composites, nouveaux leviers d’innovation, compétitivité et création

La France est le premier producteur mondial de lin fibre (à 70 %), fibre aujourd’hui essentiellement utilisée dans le textile. Combiné à des résines, le lin étend son champ d’action et ses possibilités pour donner vie à de nouveaux matériaux aux propriétés inédites. Créateurs de mode ou industriels, de nouvelles opportunités créatives s’ouvrent à vous..

Qu’est-ce que le lin ?

Le lin cultivé est tout d’abord une plante. On le voit apparaître dès l’Egypte des pharaons. La fibre est utilisée pour la conception de textiles et cordages. Les graines sont utilisées à but alimentaire. Amenée par Charlemagne, La France cultive le lin depuis le XIe siècle. Progressivement remplacé par le coton, c’est au XIXe siècle que le nord de la France redécouvre cette fibre par l’invention de la machine à filer le lin, propulsant la France en position industrielle internationale dominante sur l’export de cette fibre.

Fibre de lin tissus 

Il existe de nombreux types de lins. Les oléagineux, par exemple, sont cultivés en Amérique du Nord, mais n’ont pas les mêmes propriétés que les fibreux, cultivés en Europe. Les fibreux, comme leur nom l’indique, sont riches en fibres et font environ 1m de haut et d’enracinent d’1m dans le sol. Le lin est aussi utilisé pour assainir les sols et entre aisément dans la rotation des cultures.

La Haute Normandie, le Pas de Calais et la Picardie se sont fait une spécialité de cette culture, dont 90 % de la production est à destination de la Chine, incapable de le cultiver.

De Caen à Amsterdam, le climat littoral et le terroirs sont favorables à une étape cruciale de la culture, le rouissage. Une fois les plantes arrachées, elles sont laissées posées au sol et profitent de l’alternance pluie beau-temps qui vient « pourrir » la partie bois de la fibre à son centre et détacher la partie fibre, située au pourtour de la plante, comme une écorce.

Les propriétés

Le lin entre dans la fabrication de très nombreux produits grâce à ses propriétés intrinsèques : absorption des vibrations, légèreté (plus léger que la fibre de carbone), rigidité (à poids égal plus rigide que le verre), biodégradabilité et respect environnemental (peu de pesticides ou d’engrais sont nécessaires à sa culture). On le retrouve ainsi dans la fabrication des skis, dans les sièges des avions, plateaux repas, raquettes de tennis, ficelle alimentaire et bien sûr les textiles (habillement et ameublement).

Fibre de lin materiaux 

Côté textiles, la fibre permet une bonne respiration l’été et une bonne isolation l’hiver, résiste à la lumière et à l’eau, ne provoque pas d’allergies, résiste mieux que le coton au lavage en machine et permet un rendu des couleurs haut de gamme.

À grands coups de recherche et développement (et d’aides de l’Union Européenne pour son développement) naissent de nouvelles générations de fibres extra-fines, régulières et lisses. Leur propriétés de rigidité, résistance à la casse, anti-vibration, torsion, compression les positionnent comme des alternatives viables au verre ou à la fibre de carbone.

Les composites

Là où le lin trouve de nouveaux débouchés aujourd’hui, c’est associé à d’autres matériaux, comme des résines. Les résines sont souvent partiellement bio-sourcées. La dépendance face aux produits américains tend à se réduire, notamment grâce à des sociétés françaises innovantes utilisant le recyclage des produits agro-alimentaires, les protéines ou l’amidon.

FlaxComposites et le thermoformage

La société FlaxComposites se sont fait une spécialité en conseil et mise en œuvre de projets industriels utilisant les lins composites. Nicolas Malaquin, gérant et spécialiste du lin et ses dérivés profitera des prochains FashionDays de Roubaix pour présenter les possibilités de ces nouveaux produits.

Fibre de lin materiaux 

FlaxComposites propose des alliances de lin et de résines, principalement bio-sourcées. Une des spécialités de FlaxComposites est le thermoformage. Les composites se forment sous l’effet de la chaleur, permettant facilement de créer des formes en volumes. On distinguera les « thermodurs », à base de résines polyester ou epoxy, qui une fois formés ne se déforment plus et les composites thermoplastiques, qui au contraire s’autorisent refonte et remodelage afin de donner de nouvelles formes et nouvelles vies au même produit. Ce sont ces derniers que FlaxComposites a présenté à Fashion Tech Week #1 au Numa et représentera aux FashionDays de Roubaix.

Accessible et simple à mettre en œuvre

La magie du thermoformage est tout à fait accessible aux créateurs de tout poil disposant ne serait-ce que d’un four ou d’un décapeur thermique et quelques sangles en guise de moule. Avantage : la forme de vous plait pas ? le lendemain matin vous avez une nouvelle idée ? un petit tour dans le four et c’est reparti. On forme et on déforme à loisir, laissant place à la recherche et la créativité.

Fibre de lin materiaux Fibre de lin materiaux 
  • La fibre composite accolée à un plastique bio-sourcé à base d’amidon, permet de créer une face textile et une face étanche et lisse, tout en légèreté ;
  • des talons de chaussures ainsi conçus sont légers, absorbant les chocs ;
  • le composite permet de créer des coques, des sacs, des étuis de lunettes, des abats-jour, semelles compensées…
  • la tendance customisation prenant de plus en plus d’ampleur, pourquoi ne pas laisser vos clients une part de créativité et les laisser adapter vos formes de chapeaux et casquettes à leur envie du moment… à coup de fer à repasser ?
Fibre de lin materiaux 

Profitons donc de cette ressource 100 % locale, simple et facile à travailler, aux propriétés inédites, bio-sourcée pour imaginer les produits de demain.

À suivre

FlaxComposites — Conseil et mise en œuvre de projets industriels lin et composites de lin.