Le masque tombe avec Didit Hediprasetyo

|
par William Arlotti

Didit Hediprasetyo joue cartes sur table pour nous annoncer son automne hiver 1516. Sa femme se masque pour mieux composer une ode à la force qui l'anime. Théâtralisation de l'allure dans un bruissement de soie pour le soir ou la journée... Avec un grand F comme Festival... Le losange est hommage à la Commedia dell'arte...

Olé Olé au Bal Masqué

Voilà un bal masqué que nous propose Didit Hediprasetyo. Attention, pas celui de la Compagnie Créole... Bien que le groupe en live aurait donné un twist groovy à la journée. Les meringues et les exubérance de taffetas et autres froufrous n’apparaissent pas pendant le défilé de Didit Hediprasetyo. Un soulagement... Cela fait du bien après une ouverture de la semaine de la couture qui fait penser, chez les autres, à des collections de chez Hervé Mariage… Ici, dans l'instant, le créateur a su métamorphoser le losange pour une partie en rouge, noir et blanc de carré d’as. Partant gagnante, sa femme ne joue plus à la roulette dans le "Casino Royal" mais s’approprie la couture, comme un véritable "Je" du "Jeu"….

dit hc15 16 look01 2 dit hc15 16 look08 2

La logique du losange

Les robes du soir pourraient être vite retirées à une soirée "Eyes Wide Shut". Le fantasme est un peu trop "easy" surtout quand les jupes en "A" touche le sol. La stature est fatale et enlève toute sérénité à la personne qui croise une Dame, ou une Reine… Du cuir sur des robes-bustier pour ne pas faire un échec et mat et damer le pion à la concurrence…  Le jersey plissé n’est qu’un désir pour enserrer la poitrine et dans une course poursuite à 5h00 du matin, la veste de moto rappelle que Arlequin et ses facéties ne sont pas loin…

dit hc15 16 look16 1

Après avoir roulé des heures, nous pourrions imaginer les belles insolentes draguer des humanoïdes dans une Venise 3.0… Les lignes robotiques questionnent le superhéros mais surtout la WonderWoman… Now the world is wainting for you. Le monde de la Couture et de son univers impitoyable va être sauvé. Le trenchcoat se transmute en bomber court qui rendrait jalouse BioGirl… Le boléro en cuir a des revers généreux pour remodeler la ligne et pour donner un petit truc nouveau et contemporain. Chalala tralala, un petit tour et nous revoilà...

Un dernier soupir Véronique…

Le color-blocking devient un kaléidoscope sous motifs hexagonaux, imprimés ou assemblés de cuir et de soie. Il faudrait y voir un hommage à porter rendu à Andrée Putman et à son amour de l’Art Déco. Le beau et sexy Philip Treacy vient compléter, par des masques, ces silhouettes pour une touche de "non-dit"… La Femme de Didit Hediprasetyo n’est qu’un courant d’air qui passe… Poker Faces…
 
A l’heure de vérité, toute femme dévoile l’héroïne en elle.

null