L’Empreinte du Geste

Autour de 18 créateurs réunis dans une exposition, échanges, rencontres, projections financement participatif et pop-up store rythment une semaine qui met à l’honneur la singularité, la modernité des métiers d’art et leur indéniable rôle créatif, social, culturel et économique pour penser demain. Un événement produit par l’Institut National des Métiers d’Art avec le soutien de la Manufacture Horlogère Vacheron Constantin dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art 2016 : “Métiers d’Art : gestes de demain”

Le geste, le rituel

A l’heure d’interrogations sur les modes de consommation et de production des objets manufacturés, le savoir-faire, le geste de l’Homme, n’a jamais eu autant de sens et de valeur. L’Empreinte du Geste met à l’honneur le parcours et le travail de 18 créateurs. Par une approche contemporaine et renouvelée de leur savoir-faire, ils révèlent le sens caché du geste des métiers d’art, les valeurs dont il imprègne leurs productions. Ce geste, empreinte humaine et sensible s’y dévoile en 5 étapes comme le témoignage de la passion, le sceau de la création, l’expression de l’invention, le partage d’un sentiment de beauté, la mémoire de l’échange.

Une Empreinte créative

Ce rituel transfigure le banal pour imaginer l’esthétique de notre quotidien. Il fait sens et accompagne les transformations de la matière pour la sublimer dans les objets qui nous entourent. Qu’ils soient tourneur sur bois, verrier, ébéniste, créateur textile, taxidermiste, ferronnier d’art ou céramiste, les exceptionnels talents réunis par Eric Sébastien Faure-Lagorce témoignent au travers de leur ouvrage de ce geste Humain que les arts décoratifs, l’architecture, l’édition, les arts de la table, la mode, le design, la photographie ou la joaillerie etc, ont su mettre à contribution.

Le Hall des Maréchaux

Dans le somptueux hall des Maréchaux, au 103 rue de Rivoli, la scénographie minimale de verre et béton signée DAS Studio, soutenue par le travail d’illustration et de graphisme de Violaine, Jérémy et de Thomas Rouzière, confronte des créations affranchies de leur héritage et d’inspiration naturaliste, à l’histoire et à l’évocation d’une société standardisée, normalisée.

hall marechaux

Cette exposition unique en son genre se déploie hors des sentiers battus pour évoquer des pratiques d’exception, des savoir-faire de l’usage et du beau dans toute leur singularité, leur modernité, et permettre une rencontre directe et interactive du public avec les créateurs présents dans l’exposition.

Les créateurs

Mathias Kiss, artiste, Mona Oren, sculpteur sur matériaux de synthèse, Pascal Oudet, tourneur sur bois, Antoine Brodin, verrier, Romain Langlois, sculpteur, Eric Papon, modeleur-mouleur spécialiste de la cristallisation et pétrification, Mathieu Miljavac, artiste taxidermiste, Bertrand Lacourt, ébéniste, Steaven Richard, ferronnier d’art, Antonin Pons Braley, héliograveur, élève du Maître d’Art Fanny Boucher, Judith Bourdin, créatrice textile, Manon Clouzeau, céramiste Atelier Alain Ellouz, tailleur de pierre, Célia Casal et Florian Aviet, relieuse d’art et graphiste, Jérôme de Gerlache, réalisateur, Florie Dupont, joaillière sont les créateurs invités.

Mathieu Miljavac

Transmission des savoirs

Des conférences animent l’événement avec L’empreinte du geste : la transmission du sensible par le savoir-faire et l’objet” le Mardi 29 mars – 18h30. Une manière de jeter un regard sur l’humanité du geste des métiers d’art, de la transmission à la découverte de l’objet, saisie par la photographie, l’écrit ou la pratique artistique.

Save the date

L’empreinte du geste : Créer pour transmettre se déroulera le Mercredi 30 mars à 18h30 et propose un partage d’expériences sur le rôle de la création pour imaginer, préserver et partager le patrimoine matériel et immatériel des métiers d’art, d’hier et demain. !!

Du coté des projections

"Heart of glass” le Vendredi 1er Avril à 18h30, le Samedi 2 Avril – 14h30 et 16h30, est un
un film de Jérôme de Gerlache sur le processus de création et portrait de l’artiste verrier Jeremy Maxwell Wintrebert.

Jeremy Maxwell Wintrebert

A partir du 1er mars, investissez…

Une campagne de financement participatif menée en partenariat avec KissKissBankBank et les Ateliers de Paris sera lancée pour soutenir et accompagner les projets de créateurs de l’exposition. Un Meet-up “financement participatif” se tiendra le Samedi 2 avril de 15h à 17h. La rencontre est destinée aux professionnels. Elle est organisée en partenariat avec KissKissBankBank pour découvrir et maîtriser le crowdfunding, outil d’une économie nouvelle et collaborative, possibilité de financements et de développement de projets pour les métiers d’art. 

Un eBoutique éphémère au 107 Rivoli

A partir du 29 mars, elle est conçue avec la complicité d’Arteum et des Ateliers de Paris au « 107 Rivoli », le pop-up store “L’Empreinte du Geste” propose une sélection exclusive d’objets d’art imaginés par de jeunes talents et des créateurs de l’exposition.

L’Institut National des Métiers d’Art est l’opérateur de l’Etat en charge de l’information, du développement et de la promotion des métiers d’art. Les Journées Européennes des Métiers d’Art qu’il coordonne, éclairent le public sur la richesse, la valeur éducative et culturelle, le potentiel de création d’emplois et d’émancipation sociale de ces métiers. Elles les accompagnent vers un développement pérenne.

A l’occasion de leur 10ème édition, l’INMA les imagine tel un manifeste. « Métiers d’Art : gestes de demain » exprime pourquoi et comment les métiers d’art sont des gestes d’avenir. Ils créent les objets de notre quotidien, façonnent notre avenir et sont les ambassadeurs de notre art de vivre ensemble. Producteur de « l’Empreinte du geste », l’INMA propose plus qu’une exposition mais une expérience à vivre autour de gestes et de leurs empreintes. Celles du vivant.

Un mécène, Vacheron Constantin

Fondée en 1755 à Genèvela manufacture horlogère Vacheron Constantin est la plus ancienne au monde avec une activité ininterrompue depuis 260 ans. Fondateurs de l’esprit même de la Haute Horlogerie technique et précieuse, les hommes et les femmes de Vacheron Constantin continuent aujourd’hui de concevoir, développer et produire des garde-temps d’exception, fidèles aux trois fondamentaux de la marque : technique maîtrisée, esthétique harmonieuse et inspirée, finition extrême.

vacheron constantin repetition minutes

Les Métiers d’Art font partie intégrante de l’Histoire de la manufacture ; tout au long de ses 260 ans, Vacheron Constantin n’a cessé de recourir aux meilleurs artisans d’art. La Maison leur consacre même une collection éponyme dont chaque édition limitée met à l’honneur un ou plusieurs métiers favorisant ainsi la transmission du savoir-faire. !!!