Bianca Popp, une lionne en cage

| Interview| Mode Femme|

Bianca Popp garde toujours ce néo-romantisme au fil de ses collections. En réponse à un désir d'uniformité imposée, la créatrice s'est tournée vers le langage de la mode pour affirmer une différence et l'unicité en chacune des Femmes...  De ce besoin d'individualité et d'expression de soi, elle transpose la feuille blanche d'un carnet de croquis à une étoffe qu'elle plisse, froisse... De ses études dans l'art du spectacle en sémiologie théâtrale, elle fera ses armes à l'Istituto Marangoni de Milan... Nous l'avions rencontrée en 2015 à Paris et nous la retrouvons devant la caméra du Fashion Post en Transylvanie.

Ouvrez la cage aux lions

Bianca Popp est une femme de convictions qui ne vous laissera pas insensible. Pour le Printemps-Été 2017, elle nous propose deux shows, l'un en teasing au Zoo de Sibiu et l'autre en révélation sur un catwalk printannier, ponctué de collines verdoyantes... Disruptive Dreams questionne ce qui nous rend humain, ou pas face à la bestialité de la nature humaine, dans un monde de plus en plus violent, agressif...

undefined

Un monde où les rêves doivent avoir une place importante... Il y a toujours dans les silhouettes de Bianca Popp, une ligne qui s'inspire de la nostalgie de vivre sur des sentiers de traverse...

Une Femme libre

Mais où ? Si l'herbe est toujours plus verte ailleurs, il est vrai que les petites souris des villes rêvent de s'échapper à la campagne et vice-versa... Mais Bianca Popp n'est pas Jean de la Fontaine dans ce nouvel opus car elle nous renvoie à la Belle et la Bête, film fantastique, réalisé par Jean Cocteau, inspiré du conte de Gabrielle Suzanne de Villeneuve, sorti sur les écrans à Paris, un 29 octobre 1946...

undefined

En faisant défiler ses mannequins dans la cage aux lion du zoo de Sibiu, Bianca Popp, la féministe, dénonce la place et le statut de la femme dans nos sociétés... Souvent les clichés machistes persistent, durent et les femmes sont rangées, étiquetées dans des cases... Le happening n'a rien à voir avec le martyre de Sainte-Blandine en 177 après J-C, offerte aux Lions à Lyon mais j'aimais dévorée par les bêtes...

La beauté morale

Amour et rédemption pour des robes évanescentes à observer de l'autre côté des barreaux... L'objectif dans le message de Miss Popp est plus subversif, dénonçant dans sa trame récurrente de la ville à la campagne, et de la campagne à la ville, toutes formes d'emprisonnements. Il est vrai que dans ces jardins de béton, les animaux dénaturés ne font pas honneur à l'espèce humaine... 

undefined

Les pièces présentées gagnent en puissance pour cette saison nouvelle. Toujours un volume respirant, une ligne victorienne semble garder l'essentiel d'un coup de crayon, soigneusement dessiné. Le tout capte de subtiles références artistiques et historiques. Des tonalités aquarelles captent un blanc, un noir, un gris, un bleu... Des robes ballons qui s'envolent à la vue du ciel...