Le secret de la couronne d'Alicia Aylies, Miss France 2017 par Julien d'Orcel

Au moment où l'Épiphanie annoncera ses rois et ses reines, par le biais de fèves cachées à ne pas croquer, dans des nouvelles versions ultimes de galettes ré-inventées, revenons à notre reine de beauté Alicia Aylies - Miss France 2017 - Miss Guyane... Dans cette aventure, nous n'oublierons pas de saluer sa première dauphine : Aurore Kichenin - Miss Languedoc-Roussillon, sa deuxième dauphine, Vaea Ferrand - Miss Thaiti - Vaea Ferrand, sa troisième Dauphine Morgane Theresine - Miss Guadeloupe ,  sa quatrième dauphine : Justine Kamara - Miss Lorraine... Dans ce nouvel opus,  Iris Mittenaere - Miss France 2016 a déposé, rituel du sacre oblige, sur la tête de la jeune femme une couronne signée Julien d'Orcel... Talisman qui affirme que la nouvelle reine de beauté officielle de l'Hexagone est élue pour un an...

Comme dans un conte de fée...

L'année 2009 est un virage décisif pour Julien d’Orcel... La maison qui se définit comme le bijoutier d'aujourd'hui devient le créateur officiel de la couronne Miss France pour le concours au titre éponyme. A partir ce cette année là, le diadème sera spécialement conçu pour chaque Miss France. Un an plus tard en 2010, Malika Ménard sera sacrée et gardera aussi sa couronne, une fois son mandat achevé. Le diadème ne se passe plus de tête en tête. L'héritage garde son cérémonial mais le véritable emblème pour chaque Miss France se voudra unique et dédié... 

undefined

Si la couronne des reines et des rois est ornée de trèfles, de fleurs de lys, elle incarne l'autorité et reprend toute la dimension chamanique et magique de celles portées par les amérindiens... Les perles, les épines de porc-épic, les coquillages nous renvoient vers la parure, un attrape regard qui affirme l'appartenance à une tribu et clame haut et fort sans murmurer un seul mot votre rang. Avec le comité Miss France, il sera question d'intégrer une famille, d'accéder à une position sociale en une nuit... Célébration magique où les princes charmants sont derrière leur télévision avec leur cour cathodique...

Diadème sur-mesure

Julien d’Orcel est donc passé du statut de simple partenaire-bijoutier à celui d'orfèvre du sur-mesure, en parant depuis 2008, la plus belle femme ambassadrice de la France. Il y a bien sûr, derrière cette action, une stratégie sur le long terme nommée en marketing le celebrity endorsement... Mais à l'heure où des labels vont chercher des actrices dans des studios français ou étrangers, Julien d'Orcel garde sa philosophie bien positionnée  : être populaire en faisant écho à la beauté, au glamour, à la féminité... Le fiting est parfait... 

undefined

Si la première élection de cette plus belle femme de France a eut lieu en 1920, et a couronné Agnès Souret, sous l'impulsion d'un journal parisien, le temps a façonné ses canons de beauté... Il est impossible d'oublier la dame au chapeau noir et blanc, qui vendra en 2002 la société Miss France à Endemol... Mais cela est une autre histoire... Pour en revenir à Julien d’Orcel, la maison offre en complément aux Miss France, ainsi qu’aux cinq dauphines et aux 30 Miss Régionales, une parure de bijoux...

Jolis souvenirs étincelants...

Saviez-vous qu'une dizaine d’étapes sont nécessaires pour la fabrication de la couronne ? Le processus s'échelonne sur un prévisionnel créatif et artisanal de onze mois... La dead line respecte un calendrier précis, avant le couronnement officiel de la Miss France lors de son élection. Tout commence par un brief, un premier rendez-vous entre le studio créatif de Julien d’Orcel et le Comité Miss France... Des idées, des mots clefs, des photomontages appelés mood-board et des carnets de croquis avec des premières pistes... 

undefined

Deux mois sont nécessaires pour poser un thème clef, définir une direction artistique, penser les volumes, les lignes et les nuances.... Olivia Hénin, Directrice de l’enseigne Julien d’Orcel, comité Miss France , Lise Couthier, chef de produits bijoux Julien d’Orcel planche sur le sujet... Dans une deuxième étape, il est temps de passer aux dessins, des premiers coups de crayon et des propositions de plusieurs esquisses au Comité Miss France. Un mois et demi permet de réaliser deux à trois croquis d’intention et de les soumettre... Une fois le projet sélectionné, validé, nous passons du croquis en deux dimensions à une maquette en trois dimensions.

De l'esquisse au prototype

Le maquettiste aura un mois et demi pour retraduire le croquis d’intention en dessin technique à l’atelier de validation définitive... La troisième étape valorise toute l'expertise de l'artisanat français. Un passage en atelier de fabrication française enclenche le processus de création de la couronne, de sa forme et de ses motifs. Deux artisans s'y attachent dans un calme religieux... La sélection des pierres d’ornement à sertir et des chatons doit coller à l'esprit du dessin... La validation des dimensions face et profil, du positionnement des pierres et de la conformité avec le croquis ne laissent pas de place pour un peu près... Il s'en suit la formation à la main des sertis grains pour les emplacements des plus petites pierres et la fabrication du moule pour l’obtention des fontes nécessaires à l’assemblage...

undefined

Le sertissage des pierres à la main et le dernier polissage sont deux opérations toutes aussi importantes que les précédentes... Vous imaginez bien qu'une personne de l’atelier s’occupe de toute la coordination pour mener à bien la création de la couronne. Elle suit toutes les étapes de fabrication alors qu'un directeur d'atelier pilote bien entendu tout le dossier...  Si vous croisez Alicia Aylies à une manifestation, pour une signature ou à une inauguration, vous réaliserez que son titre est aussi précieux que le diadème qu'elle porte dignement sur tête... Vive la France, Vive la Miss... Que 2017 lui soit couronné d'un succès brillantissime !