Pourquoi l'Imparatul Romanilor d'Alina Moza ?

Les belles dames et les élégants messieurs d'Alina Moza sont venus se croiser sur le catwalk à ciel ouvert de la ville de Sibiu, durant cette dernière édition de Feeric Fashion Week... Les volumes titillent les costumes folkloriques de la Transylvanie pour nous emmener vers une autre histoire. Les camaïeux aux couleurs des tuiles en bois, des terres de sienne piquées à la nature, Imparatul Romanilor allonge un peu plus les silhouettes des mannequins en jouant sur des revers et des arrondis pour donner de la douceur à la vie... Alina Moza nous en dit un peu plus devant la caméra du Fashion Post et nous annonce son printemps été 2017... Les hirondelles volent dans le ciel...

Une romance en Transylvanie

La proposition d'Alina Moza est une romance qu'il faudra effeuiller et lire calmement. Pour sa nouvelle collection printemps-été 2017, la créatrice nous soumet une posture impériale qui serait une nouvelle interprétation en rupture dans l’ère du numérique... Chacune de ses pièces fait écho à son passé imaginaire. Le vêtement aux coupes complexes doit se conformer à ce que lui-même exige de son style et d'une idée de l'élégance.

undefined

Le parti pris est unique : les cols sont retournés superposés sur un col en V puis des plis dessinent un volume improbable et surprenant... Il y a une logique chez Alina Moza qui aime pixeliser et déplacer une broderie classique, désaxer une pièce dans le montage de son vêtement...

Ce petit tralala

Les cravates sont raccourcies et se glissent dans un passant... Sa silhouette rime avec la nostalgie de reprendre le temps d'avoir le temps... Les filles, dans des tons bleu, anis, ou beige, sont coquettes alors que les garçons sont un peu les coqs du village. Ils veulent être les plus beaux du quartier. La longueur des pièces hybrides comme des redingotes ou des vestes sont un vocabulaire à décrypter...

undefined

Des cols officiers sont détournés, un col à plat se mute en cerf-volant... Romantico-chic avec une ligne soulignée et sur-travaillée montre qu'Alina Moza est dans une expérimentation constante : chemisier blouse, taille corsetée, coupes fuselée et sur-encensée. Tout est construit, architecturé, parfois stricte, découpé boule, taillé et évasé... Un esprit tailleur vraiment unique !

Collection Printemps-Eté 2017