Anita Hirlekar - Reykjavik Fashion Festival 2017

Anita Hirlekars joue sur ses matières avec des broderies et des anoblisements expérimentaux qui nous renvoient à la douceur et à l'innocence d'une enfance. D'un gribouillage, elle révèlent l'intime dans un paysage pas si abstrait que cela... La gamme de couleur primaire est le point de depart à mixer les couleurs pour Nous refléter toute la diversité et l'unicité de la nature humaine. Ses vêtements faits à la main font des focus sur des textures en patchwork. Anita nous accorde une interview devant la caméra du Fashion Post en after-show...

Le trait et le fil qui prend la trame

Anita Hirlekars structure ses créations d'un trait, tout en lignes nettes, courbées parfois mousseux, un peu sec, légèrement tranchant, pour aller dans le vif de son sujet.

undefined

Des mousses qui habillent la pierre de lave, Anita Hirlekars a longtemps scruté son monde à la loupe un peu comme une Alice aux Pays des Merveilles Islandaises... Dans une broderie compulsive et intuitive, Anita répète son rituel inconscient pour mettre en beauté dans une parure charnelle des corps...

Rituel du geste

Le fait-main fabrique toute sa différence avec des pièces uniques qui nous renvoient plus loin que le dessin de l'enfant, une nostalgie à la Bernard Buffet.

undefined

Dans son art de l’innovation, à tissus métamorphosé et à maille continue, la créatrice semble répondre avec poésie aux angoisses existentialistes de notre monde. De la douceur contre la brutalité qui habite l'Humanité, une humanité maquillée à l’intérieur...

Sophistication poétique

Rien n'est donc simpliste dans la création d'Anita car elle dessine sa moderne sophistication. Cela passe par des juxtapositions inattendues, des effets lisses, des bouclés.

undefined

De la texture et de couleur en correspondance dans un cercle chromatique équilibré, la ligne apparait comme un tableau vivant. La beauté avec ses imperfections pour nous dire que dans la vie rien n'est lisse..

À suivre

Anita Hirlekars

Reykjavik Fashion Festival