Cintamani - Reykjavik Fashion Festival 2017

L'automne-hiver 2017-2018 de Cintamani se titre Iceland From Below. La thématique nous emmène vers un voyage stratifié qui révèle toutes les aspérités de l'Islande. Longitude, élévation, descente, survol... Quatre temps pour nous basculer en mode outdoor de la nature brute à la ville plus sophistiquée. La réflexion présente le travail de la nouvelle équipe du studio interne de Cintamani: Heiða Birgisdóttir, David Young, Guðrún Lárusdóttir et Selma Ragnarsdóttir. Une première collection bien pensée pour entreprendre une aventure nouvelle. Révélation after-show devant la caméra du fashion post pendant Reykajavik Fashion Festival 2017...

Le temps change

Dans l'air du temps de plus en plus de créateurs classiques et de labels urbains vont piocher dans les codes du sportswear et de l'outdoor. Les tissus techniques, certifiés bluesign®, certifiés OEKO-TEX, et les coupes nomades nous font vivre plus, bouger plus, nous déplacer avec plus d'aisance et de liberté. Cintamani nous ballade vers les sommets de l'Himalaya et habillent des corps qui se frottent à une nature extrême mais n'oublie pas d'aller faire la fête à la ville...

undefined

Cintamani nous proposent des vêtements de plein air. La météo est si vite changeante en Islande que les créations techniques auront cette promesse de nous protéger des éléments : vent, pluie, neige, soleil en boucles rapides et infernales. La différence de Cintamani est une ligne plutôt cool avec des constructions adaptées.

Un juste mix & match

Bon look pour s'amuser avec son vestiaire et piquer une pièce déci-delà, formes body-consciencieuses pour offrir des mouvements sont le trio gagnant, sans oublier le petit twist qui fait toute la différence : un ajustement flatteur. L'invisible qui signe sa différence réside dans le juste choix d'un tissu isolant, respirant, perspirant, tempéré avec des membranes placées.

undefined

La gamme de couleur s'inspire de la nature et des paysages exotiques. Elle participe à la construction du mythe de l'explorateur, celui qui aime l'extrême sensation de se sentir seul au monde mais apprécient toujours de retrouver sa tribu stylée...  Le camouflage en imprimé se réinvente. Des tons sourds côtoient des couleurs plus chatoyantes... L'habit est un cocon protecteur...

Le corps face à sa nature

Dans cette introspection intérieure, la nature islandaise est vue avec un close-up et un grand angle. Ce close-up est ce flash lorsque vous rider une piste et trouver le bon spot... Ce grand angle, lui, traduit un mode de vie à l'infini actif. Toujours sur la touche On, l'Automne-Hiver 2017-2018 scrute l'Islande depuis le bas pour aller vers le haut. Les glaciers sont découverts depuis l'intérieur, depuis les profondeurs.

undefined

Tout n'est qu'une question de sous-couches, de couches et de strates dans une palette aux textures rocheuses et géothermiques. Heiða Birgisdóttir, David Young, Guðrún Lárusdóttir & Selma Ragnarsdóttir nous ont proposé un défilé, étapes par étapes, strates par strates, pour nous faire passer de l'ombre à lumière et nous plonger dans un final clair-obscur où les lampes frontales dansaient comme des vers luisants...  Pari gagné, la collection est un voyage aux quatre coins de l'île.

À suivre