Bligny, le château qui nous fait chavirer l'esprit avec ses bulles extravagantes...

Notre excursion pétillante dans l'Aube démarre au Château de Bligny, à moins de dix kilomètres de Bar sur Aube, le seul domaine champenois à bénéficier de l'appellation "Château" en tant que récoltant manipulant. Sur la route du Champagne, nous  rencontrons la famille Rapeneau, propriétaire du Château de Bligny qui nous présente avec passion et dynamisme ses belles cuvées particulièrement appréciées outre-Atlantique. 

Le Château de Bligny, un manège d'histoires...

Édifié au cœur du village de Bligny, sur les bases d'un château féodal, le château de Bligny fût acquis par le Marquis de Dampierre en 1773. A cette époque, les loups étaient nombreux dans la région et cet aristocrate, passionné par la chasse, souhaitait disposer d'un joli point de chute pour guetter ces animaux, au grand dam de Dame nature et de l'équilibre naturel de cette partie de l'Aube. Propriétaire des coteaux des alentours, il exploitait également des vignes uniquement pour sa consommation personnelle de vin... 

Les activités professionnelles de la famille de Dampierre étaient principalement centrées autour de leur entreprise, la verrerie de Bligny, qui rythma la vie du village de Bligny jusqu'en 1881.

Après le triste épisode du phylloxéra et le déménagement de la verrerie à Bar sur Aube, le château de Bligny et son vignoble devinrent la propriété du Baron de Cachard qui apporta au domaine viticole un véritable essor et un nouveau dynamisme jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale.

Vers la fin du 20ème siècle, la famille Rapeneau, des champenois visionnaires, amateurs de chasse et de nouveaux challenges, ont redonné une nouvelle vie au château et à son domaine viticole composé actuellement de 30 ha. Christophe Rapeneau, œnologue de formation et fin connaisseur en bulles champenoises, élabore des vins de caractère avec une belle finesse et une grande complexité. Son fils, Jean-Rémy Rapeneau, exerce, avec brio, ses talents de directeur commercial en perçant de grands marchés internationaux comme celui de l'Asie ou des USA avec les cuvées originales du Château de Bligny.

Le Château de Bligny, un lieu de goûts, de saveurs et de fêtes

Après d'importants travaux de rénovation et réhabilitation entrepris par la famille Rapeneau, le château de Bligny a rouvert ses portes au public en 1999 avec des possibilités de privatisation du salon Dampierre pour un dîner en petit comité ou bien des caves voûtées pour de grandes réceptions d'entreprise ou des mariages. 

Les groupes composés d'une centaine de personnes peuvent également planifier une visite du Château (en français ou en anglais), des caves et de l'Eco-musée suivie d'une dégustation des champagnes du Château de Bligny. 

Une Grande Réserve pour une belle surprise...

Composé de 50 % de Chardonnay et de 50 % de Pinot Noir, ce champagne vous séduira avec sa robe or pâle et son nez subtil sur les fruits à noyau. Du côté des papilles, vous apprécierez ses notes d'abricot et de mirabelle. Surprenez vos convives en proposant ce nectar fruité avec un tajine de poulet aux abricots pour un dîner oriental "bullesque". 

100 % Chardonnay, 100 % Fraîcheur ! 

Ce Blanc de Blancs peut ouvrir l'apéritif avec fraîcheur et vivacité en accompagnant une tarte salée aux oignons et Munster. D'une robe jaune paille, il séduit avec son nez iodé, salin et frais. En bouche, il apporte saveurs et gourmandise avec ses notes exotiques de litchi. 

Rosé, fraîcheur et volupté...

Composé de 45% de pinot noir, 40 % de chardonnay et de 15% de vin rouge, cet excellent champagne rosé pétille sous toutes les coutures avec sa robe rose saumoné, son nez délicat sur le fruit rouge et les épices, ainsi que ses notes gustatives fruitées caractérisées par une belle fraîcheur en bouche. Au dessert, mariez ce champagne avec un tartare frais d'ananas et de gingembre pour terminer le repas avec une pointe de folie. 

Le clos du Château, un crossover entre les cépages traditionnels et les quasi oubliés de Champagne...

Le clos du Château reprend six des sept cépages autorisés en Champagne, à savoir : le chardonnay, le pinot noir, le pinot meunier, le petit meslier, l'arbane et le pinot blanc. Le septième cépage autorisé, absent de cette cuvée, étant le fromenteau. Sa robe or pâle nous invite à la fête avant que son nez riche et subtilement floral nous ouvre l'appétit. En bouche, ses arômes toastés de miel et d'anis étoilé nous donne envie de l'accompagner simplement avec un bar au four citron, oignons et tomates.

Un Blanc de Blancs millésime 2006 pour un moment orgasmique...

Tel un nectar haute couture, cette cuvée à la robe or vous émerveillera avec son nez complexe sur le fruit mûr (abricot, figue). Ses notes épicées d'anis et de réglisse sublimeront votre souris d'agneau confit aux figues et aux amandes. 

Toutes ces cuvées sont à déguster avec sagesse, en toute saison, dans une ambiance festive et de partage... Bon appétit et belle dégustation !

Photographie © Patrick Tomas

Photographie cuvées Château de Bligny © Château de Bligny

À suivre