En route avec le Toyota C-HR dans la région de la Côte des Bar...

La Marne n'a pas le monopole des bulles, bien au contraire... A bord de notre Toyota C-HR, nous vous invitons à découvrir, durant tout le mois d'août, quelques-uns des nombreux domaines champenois de l'Aube. Au pays du Pinot Noir, les possibilités de balade "bullesque" sont nombreuses pour savourer, avec sagesse, des champagnes d'exception. Avant de vous présenter ces belles découvertes, nous mettons à l'honneur le Toyota C-HR, un crossover original et idéal pour parcourir cette très belle région de France. Ce véhicule mérite bien qu'on s'attarde sur son design intéressant et ses nombreuses qualités. Emmanuel Beaune, responsable marketing chez Toyota France nous parle du Toyota C-HR et nous donne envie de réitérer cette agréable expérience dans d'autres coteaux de France avec ce crossover avant-gardiste. 

Bonjour Monsieur Beaune, pouvez-vous nous présenter le Toyota C-HR dans les grandes lignes. Quelles sont ses principales caractéristiques ?

Tout d’abord, l’objectif du Toyota C-HR  est d’amener un « vent de fraîcheur » parmi les crossovers, une catégorie en forte croissance sur le marché français. Il se distingue de la concurrence sur plusieurs aspects essentiels :

  • une nouvelle orientation du design pour ce segment
  • un design intérieur sophistiqué associé à une qualité perçue de haut niveau
  • des motorisations modernes avec une motorisation hybride et une motorisation essence (pas de diesel)
  • un niveau d’équipement adapté aux clients les plus exigeants
  • une dynamique de conduite étonnante pour un crossover

Le Toyota C-HR bénéficie de notre nouvelle plateforme basée sur l’architecture TNGA (Toyota New Global Architecture), qui apporte des gains significatifs en termes de plaisir de conduite, de confort, de conception de l'habitacle, de style et de sécurité.

Modèle à part dans la gamme Toyota comme sur le segment, le C-HR – pour Coupé High-Rider - reflète la volonté d’Akio Toyoda d’offrir plus de liberté au design et promouvoir la créativité technique afin d’obtenir un style attractif et un plaisir de conduite optimal.

Quel public ciblez-vous avec ce type de modèle ?

Avec le C-HR, Toyota s’adresse à un profil de client clairement distinct, aux motivations surtout dictées par des considérations émotionnelles et qui tient à se démarquer, qui veut avoir la primeur de nouvelles expériences et de nouveaux produits. Style et qualité sont des facteurs d’achat essentiels pour ces clients, et l’automobile un prolongement de leur personnalité.

Qui a imaginé le design extérieur et intérieur du véhicule ? Quelles ont été les inspirations ?

Le responsable du Design de ce projet est Kazuhiko Isawa qui a supervisé toutes les étapes du développement avec une équipe de designers internationaux, dont a fait partie notre centre de Design Européen ED2 à Sophia Antipolis en France, près de Nice.

Le concept de la silhouette du véhicule est le diamant, qui associe précision et sensualité. Quel que soit l’angle de vue, la combinaison des facettes taillées, des surfaces tendues et des détails élégants crée un savant dosage de dynamisme et d’élégance. Même à l’arrêt, le dessin du Toyota C-HR donne une impression saisissante de mouvement.

Ce véhicule dispose d’une motorisation hybride, pouvez-vous expliquer aux lecteurs et lectrices du webzine en quoi cela consiste ? Quels sont les avantages de ce type de motorisation ? 

La motorisation hybride Toyota associe un moteur essence et un moteur électrique dont les rôles sont parfaitement complémentaires. Le moteur électrique permet de se déplacer à basse vitesse en mode 100% électrique et d’assister les accélérations à vitesse plus élevée. À la décélération ou au freinage, le moteur électrique devient générateur et recharge la batterie. L’avantage déterminant par rapport aux véhicules 100% électrique est qu’avec l’hybride on n’a pas besoin de recharger sa voiture, alors qu’en pratique le temps de trajet électrique est en moyenne d’au moins 50%, comme le démontrent nos « Essais alternatifs » réalisés par des clients en conditions réelles.

Les principaux avantages de l’hybride-électrique sont :

  • une consommation d’essence réduite, moins de 4 l/100 km sur un SUV comme le Toyota C-HR
  • l’utilisation de l’énergie cinétique pour recharger la batterie lors des freinages et décélérations, qui sinon est gaspillée dans les véhicules thermiques
  • une moindre usure des freins, l’absence de démarreur et d’alternateur, donc des coûts d’entretien réduits, associés à une fiabilité éprouvée
  • le confort de conduite, surtout en ville (silence, fluidité de la propulsion et facilité des manœuvres)
  • la recharge se fait automatiquement en roulant et ne nécessite donc pas de prise électrique

Peut-on dire de ce modèle qu’il s’agit d’une voiture connectée ? Si oui, pourquoi ?

Comme tous les modèles de notre gamme, le Toyota C-HR propose un système multimédia très complet, associé à grand écran tactile de 8˝ (20 cm de diagonale) et sur certaines versions un système audio JBL conçu sur mesure. Outre le système de navigation, l’interface multimédia évolutive inclut des services connectés au meilleur niveau de la catégorie, avec par exemple les applications Coyote, Tomtom Traffic, Météo, Prix des Carburants, Parking, Google Street View… le tout avec 3 ans de mises à jours gratuites (cartographie et services connectés).

La rédaction du Fashion Post rappelle que la consommation de boissons alcoolisées et la conduite d'un véhicule ne font pas bon ménage. Quelle que soit la voiture qui vous mène dans un vignoble et chez le(la) vigneron(ne), soyez responsable si vous conduisez le véhicule. Boire ou conduire, il faut choisir pour votre sécurité et celle des autres. 

Toyota C-HR dans les vignes de la Côte des Bar © Patrick Tomas

Visuels démonstration Toyota C-HR © Toyota 

À suivre

Toyota