Yves Saint Laurent Haute Couture : La garde robe de Mouna Ayoub

Mouna Ayoub, femme d'affaires d'origine libanaise, flamboyante et discrète, mécène et mère de cinq enfants, met en vente cent des plus prestigieuses pièces du couturier Yves Saint Laurent datant de 1988 à 2001. Parmi cette collection, des modèles iconiques réalisés avec le savoir-faire d'excellence de la Maison Lesage, dont la veste aux Iris inspirée par Vincent Van Gogh, seront mises en vente par la Maison Cornette de Saint Cyr. A vos agendas : Exposition du 16 au 23 janvier 2019 et Vente le jeudi 23 janvier à 19h au 6, avenue Hoche dans le 8eme arrondissement parisien.

Cliente Couture

A cette époque récente où les clientes du département haute couture étaient un peu moins nombreuses, Mouna Ayoub a constitué une collection remarquable, toujours avec cette volonté de soutenir la création, le savoir-faire à la française et les métiers d’art, à travers les brodeurs, plumassiers, ou encore paruriers. Monsieur Saint Laurent donnait son sentiment sur le choix de sa cliente dans une lettre qu’il lui adressa, le 10 juin 1999.

Mouna Ayoub, alors femme de dignitaire arabe, s’habille chez les couturiers et sait, dès 1979 choisir, sélectionner les meilleures pièces de chacun. Après son divorce, ce n’est pas pour paraître mais pour collectionner que Mouna Ayoub se rend aux présentations des collections. En 1985, elle commande sa première pièce chez Yves Saint Laurent et ne cesse d’acheter qu’à la fermeture de la Couture en 2002.
17 ans d’histoire, de collections, à acquérir les modèles les plus intéressants de ces années. Deux chefs d’œuvre : les vestes brodées par la maison Lesage « Iris » hommage à Vincent Van Gogh et « Hommage à ma maison » ; vestes iconiques dans l’œuvre du créateur.

Collection, moment d'Histoire

Lorsque des collections deviennent des moments d’Histoire, ces collections reviennent à  différents moments pendant les 40 années de création : La collection scandale de 1971 est réinterprétée en 1996, la collection espagnole de 1977 revisitée en 1991, la collection Opéra-Ballets Russes réadaptée en 1999...

Mouna Ayoub est l’une des plus célèbres élégantes originaires du monde arabe. Depuis de début des années 1990, elle constitue l’une des plus importantes collections privées de robes haute couture, qui comptent de nombreuses création de Yves Saint Laurent. Ses apparitions dans de modèles haute couture dont le bonheur de la presse « people » dès années 80 et 90. Mouna Ayoub choisit les modèles les plus spectaculaires, comme cette robe en dentelle ouverte sur le buste et les jambes et simplement retenue à la taille par des nœuds roses - Florence Muller, extrait du catalogue de l’exposition Yves Saint Laurent, éditions de La Martinière, 2010.

Une collectionneuse

Trop jeune aux premières collections, Mouna Ayoub commande en 1991 la robe « espagnole », en 1996 les manteaux de plumes réalisés par Lemarié, en 1999 les blouses roumaines brodées par Lesage...La volonté de Mouna Ayoub est de promouvoir et voir perdurer la Haute Couture Française; que tous les métiers d’art Brodeurs, Plumassier, Paruriers, puissent continuer à exister, alors que les clientes sont moins nombreuses.