Éternel Karl Lagerfeld créateur, styliste, photographe, libraire et éditeur

Pour Karl Lagerfeld, concevoir, c’était respirer. "Alors, si je ne peux pas respirer, j’ai des ennuis", plaisantait-il souvent aux journalistes, étonnés par son éthique de travail inépuisable et son insistance pour qu’il ne prenne jamais sa retraite. Pour le comprendre, l’apercevoir, l'entrevoir sous un autre angle que sa "marionnette people", il faudrait se plonger dans "Beautiful People: Saint Laurent, Lagerfeld : splendeurs et misères de la mode" d'Alicia Drake paru en 1986 chez Denoel ou alors s'amuser à lire "Le monde selon Karl" aux éditions Flamarion de Jean Christophe Napias et Sandrine Gulbenkian. Qui connait le vrai Karl ? Tantôt caché par son éventail puis masqué derrière ses lunettes noires pour voir sans être vu... De sa vie à travers nos écrans et dans les pages des magazines, nous garderons sa répartie et sa présence d'esprit... Nous pensions de lui qu'il était immortel... Sa biographie, il n'avait pas besoin de l'écrire car il était en train de la vivre... A la fois Kaiser "élitiste de mode" et Karl, icône "logofeldisé pop" et "people-planétaire"... Un sens de l’invention, de la réinvention perpétuelle qui lui aura assuré la plus longue carrière de l’Histoire de la Mode...

Karl Otto Lagerfeldt

Karl Lagarfeld est né à Hambourg en 1933. Son père est un homme d’affaires scandinave. Sa mère est prussienne. Dans sa plus tendre enfance, il évolue dans un milieu aisé, partageant son temps entre le domaine de Bissenmoor, propriété familiale près de Bad Bramstedt, et la ville d'Hambourg.

Dans son livre de 2006, "Beautiful People: Saint Laurent, Lagerfeld : splendeurs et misères de la mode", qui relatait la décadence enivrante de la mode dans les années soixante-dix, l'écrivaine Alicia Drake affirmait que Karl Lagerfeld avait gonflé de nombreux détails de son enfance dans le cadre d'une invention de soi en tant qu'aristocrate allemand à son arrivée à la l'univers de la mode et des mondanités parisiennes. Lagerfeld a poursuivi l'auteur en justice pour atteinte à la vie privée, mais son affaire avait été rejetée.

Mon plus grand luxe est de n'avoir à me justifier auprès de personne - Karl Lagerfeld

Ex-aequo avec Yves Saint Laurent

Karl Lagerfeld et sa mère quittent l’Allemagne et s’installent à Paris en 1952. Il poursuit ses études secondaires au lycée Montaigne.  L'Illustration de mode lui permet d'amorcer sa carrière. En 1954, alors qu'il n'a que seize ans, il remporte le premier prix pour son manteau, ex-aequo avec Yves Saint Laurent pour sa robe de soirée, du concours du secrétariat international de la laine, organisé par Woolmark.

Pierre Balmain le remarque et l'engage comme styliste. En travaillant pour la Maison Balmain, il se confronte et s'initie avec l'univers de la Haute Couture, pendant trois ans. En 1958, la maison Jean Patou lui confie le poste de responsable de la couture jusqu'en 1963.

Je suis une personne de la classe ouvrière travaillant avec de la classe - Karl Lagerfeld

Chloé

Karl Lagerfeld devient styliste indépendant freelance pour le prêt-à-porter de marques françaises et internationales. Timwear, Krizia, Ballantine, Cadette, Charles Jourdan, Mario Valentino lui confient son style. La Maison de prêt-à-porter de Luxe Chloé fait appel à son expertise de 1964 à 1984. Karl Lagerfeld est le principal styliste-créateur de la Maison Chloé, proposant toujours plus de croquis, de nouvelles idées pertinentes, de lignes harmonieuses, de plans de collection qui tiennent toujours la route. Karl Lagerlfeld capte son époque comme une caméra saisit sur sa pellicule en super-8, des mouvements, des couleurs, des formes, un air du temps à saisir au vol pour mieux le matérialiser.

Sous sa direction, Chloé devient l'une des marques emblématiques des années soixante-dix. Karl Lagerfeld destine la silhouette d'une génération. En 1974, il est le premier styliste, créateur de prêt-à-porter à créer son premier parfum avec Chloé. Jackie Kennedy et Brigitte Bardot, Maria Callas et Grace Kelly sont des clientes fidèles. Il propose une mode raffinée, subtilement colorée, un nouveau-romantisme ou les blouses vaporeuses, les longues jupes fluides, les imprimés exclusifs éveillent les désirs. Il est rappelé en 1992.  Stella McCartney arrivera chez Chloé en 1997.

Mon fond de commerce, ça a toujours été de travailler plus que les autres pour leur montrer leur inutilité - Karl Lagerfeld

Fendi

Depuis 1965, Karl Lagerfeld collabore avec les sœurs Fendi  à Rome. Karl est célèbre pour avoir inventé le logo au double F inversé de la maison, déclarant souvent pour rire qu’il n’avait jamais touché un seul droit d’auteur sur le  label. Il a désembourgeoisé le vison, facetté les collections au fil des saisons tout en sachant parler le même langage que les artisans pour pousser les choses,  les raffiner, les sublimer.

Les artisans le respecte et le suivent dans ses rêves. Car pour Karl, ses projections créatives, ses meilleurs idées apparaissent  lors de ses rêves nocturnes pour les retranscrire ensuite à travers ses croquis.

Les liens entre Karl Lagerfeld et Fendi sont la plus durable des histoires d’amour du monde de la mode et elle continuera à affecter nos vies pendant des années. Je suis profondément attristée par son décès et extrêmement touchée par l’attention et la persévérance constante dont il a fait preuve jusqu’au bout. Quand nous nous sommes appelés quelques jours seulement avant le défilé, il ne pensait qu’à une chose : la richesse et la beauté de la collection. C’est là un témoignage authentique de sa personnalité. Il va tellement nous manquer -  Silvia Fendi dans son programme papier .

Amour platonique et passionnel

En 1971, Karl Lagerfeld fait la connaissance et tombe amoureux de son opposé : Jacques de Bascher. Une  idylle qui durera 18 ans  et qui fut marquée par les mauvaises fréquentations de Jacques de Bascher, ponctuée par la drogue et l'alcool. Son compagnon aura aussi, en parallèle, une relation fougueuse, passionnelle et destructrice avec Yves-Saint Laurent, alors qu'il est en couple avec Pierre Bergé.

Ce dernier parviendra à ce que Jacques de Bascher mette fin à l'aventure, alors que Karl Lagerfeld détournait son regard des infidélités du jeune homme... Karl Lagerfeld restera à ses cotés,  au son chevet de son amour jusqu'en 1989, lorsqu'il sera emporté par le sida à l'âge de 38 ans.

Chanel

En 1983, c'est la consécration pour Karl Lagerfeld qui devient directeur artistique de la couture, du prêt-à-porter et des accessoires de la Maison Chanel, alors sur le déclin.  Chanel fait appel à son talent, sa vision.

Ce qu'il faut donner c'est l'idée de Chanel, sans que ça soit un vieux ringard pour les musées. C'est pour les femmes d'aujourd'hui. C'est pour la vie d'aujourd'hui. Ce n'est pas pour habiller les gens ivres de passéisme ou les mémés ringardent qui ne compte pas pour la mode. - Karl Lagerfeld, journal télévisé de Antenne 2

Réinventer le style

Le tour de force de Karl Lagerfeld pour Chanel est de reformuler et de renouveler complètement, avec dynamisme, pour chaque saison, l'image de la haute couture et du prêt-à-porter en s'appuyant sur le vocabulaire formel et la grammaire stylistique mis au point par Gabrielle Chanel. Il en fera de même avec son propre style et son image, se transformant en une extension autre d'un Karl pour laisser tomber le costume trois pièces et adopter les cheveux poudrés, le catogan, des mitaines, des lunettes fumées, un col blanc, un look rock-dandy black and white des années plus tard. La première collection est une vision exagérée à la loupe des codes de la marque, des chainettes XXL, du tweed, une dimension baroque pour être over-visible...

Karl Lagerfeld décode et encode l'ADN in House, y revisite les codes tout en lui insufflant une grande modernité : il capte les mutations de nos époques pour les intégrer au dressing Chanel, associant l'iconique veste en tweed au jean, aux broderies, à la couleur. Il ose twister les époques et aller piquer quelques détails chez les autres comme une bottine pop-lunaire, un col aristocratique et déci-delà le nouveau chignon d'une chanteuse en vogue...

La meilleure chose à faire est de plonger avec votre imagination - vous ne pouvez jamais vous noyer - Karl Lagerfeld

Incarner l'époque

La Maison Chanel est incarnée par Inès de la Fressange pour représenter son image de marque. Karl Lagerfeld fera appel à Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Vanessa Paradis, Claudia Schiffer, Nicole Kidman, Audrey Tautou, Gaspard Ulliel, Keira Knightley.

Les égéries gardent leur identité tout en étant métamorphosées, "Chanellisées"... Le parfumeur Jacques Polge crée les parfums Antaeus, Coco, Egoïste, Allure, Coco Mademoiselle, Chance, Les Exclusifs de Chanel, Bleu de Chanel...

Karl de la mode au cinéma...

Karl Lagerfeld crée sa société au nom éponyme en 1984, qui est ensuite rachetée par le groupe Révillon. L'Hiver 1984-1985, le public découvre la collection de Karl Lagarfeld de prêt-à-porter féminin, sous la signature KL. L'éventail qu'il affectionne tant et collectionne devient l'emblème de sa griffe. Avec l'industriel allemand Klaus Steilmann, une licence de fabrication et de commercialisation est conclue pour une ligne sportswear : KL by Karl Lagerfeld. D'autres partenaires développent dans le monde entier des licences pour les bijoux, les accessoires, la maroquinerie. Le groupe Parfum International produit et distribue Lagerfeld, KL Femme, KL Homme et Photo. Karl Lagerfeld engage en 1989 une collaboration avec le groupe Unilever. En 2008, ses parfums seront développés par le groupe Coty qui fait naitre une nouvelle ligne. Depuis octobre 2012, Interparfums, avec lequel il lance le 11 mars 2014 deux parfums Karl Lagerfeld pour homme et Karl Lagerfeld pour femme distribue ses créations olfactives  comme Karl Classic , mais aussi Les Parfums Matières.

En parallèle, Karl Lagerfeld dessine les costumes de l'opéra de la Scala de Milan, de l'opéra de Florence, des ballets de Monte-Carlo. Au cinéma, il réalise les tenues extravagantes du film Talons aiguilles de Pedro Almodóvar et celles de Callas Forever de Franco Zeffirelli. Pour Lady Gaga à l'occasion du lancement de son Gaga's Workshop en novembre 2011, il crée une tenue à la chanteuse.

Il dessine des tenues de scènes pour les tournées de Kylie Minogue et Madonna. À la demande du chorégraphe Benjamin Millepied, les costumes de scène de « Brahms-Schönberg Quartet » de George Balanchine lui sont confié. Pour revisiter ce grand classique, Karl Lagerfeld s’est inspiré à la fois du XIXe siècle de Brahms, de la modernité de l’époque récente de Schönberg, des peintures de Hoffmann et de Klimt ou encore de la célèbre porcelaine de Wiener Werkstätte en juillet 2018.

Être habité de convictions

Tout au long de sa vie, Karl l'érudit est un grand collectionneur de maisons et s'amusent à composer, dans chacune d'elle, avec des décors d'époques différentes : un style milanais Memphis dans son appartement de Monte-Carlo, le style de la sécession viennoise à Rome. En 1986, Karl Lagerfeld publie ses croquis et ses esquisses pris sur le vif d'Anna Piaggi: un coup de crayon vif et unique pour un style inimitable.

Photographe, il met en scène et en image les publicités de son label et des marques pour lesquelles il collabore. Un premier livre est édité en 1990. Des exposition s'enchainent pour révéler ce talent artistique. Vogue, Vanity Fair, Glamour, New York Times, Stern, Connaissance des Arts, Mänervogue font appel à son regard pour des séries de mode soignées, créatives, ciselées. Les portraits qu'il réalise capte l'invisible du sujet photographié.

J'aime savoir, tout savoir. Être informé. Je suis une espèce de concierge universel, pas un intellectuel - Karl Lagerfeld

Saisir l'Air du Temps et le remastériser

Pour le magazine Interview, Karl Lagerfeld met en scène Claudia Schiffer et Verushka dans une mise en image d'un Docteur Faust, en utilisant le genre roman-photo. KL of Records est un livre-recueil de son travail photographique hors contexte de mode qu'il publie en 1994 chez l'éditeur Steidl.

Karl Lagerfeld tire son énergie de l'extrême variétés de domaines et des maisons où il insuffle sa créativité sur la touche "on". Il est infatigable. Il est boulimique. Il préfère la connaissance à la possession. Karl Lagerfeld s'exprime à travers différents champs artistiques, vers une multitude de formes. Karl Lagerfeld donne sa pleine mesure quand il répond à une commande.

Les livres, la photo

En 1997, Karl Lagerfeld met fin à l'activité de sa propre société. En 1998, il lui redonne vie en créant Lagerfeld Gallery. Le printemps-été 2000 inaugure une nouvelle collection et amorce de futures collaborations comme Diesel et Wolford. Karl Lagerfeld possède 230000 titres et ouvre en 1999 au 7 rue de Lille à Paris, la librairie 7L.

Le lieu propose poésie, art contemporain, mode pour les livres et un choix de magazines d'avant-garde, tout en accueillant un studio photo et des évènements dans l'évènement. Les éditions 7L publient chaque année des ouvrages photographiques en lien avec les convictions, les valeurs et les passions du styliste.

Le XVIII eme siècle

Le début du nouveau millénaire rime avec une perte de poids d'une quarantaine de kilogrammes. En suivant le régime mis au point par le docteur Jean-Claude Houdret, adepte des soins esthétiques, des médecines naturelles et de la phytothérapie, son image se redessine.

Ils publieront  ensemble Le meilleur des régimes, en 2002 aux éditions Robert Laffont, afin de médiatiser cette méthode qu'ils nomment Spoonlight, plus connu sous le nom de régime Lagerfeld. Karl Lagerfeld change de vie, d'habitations, d'habitudes et d'habits pour rentrer dans des costumes Dior. En 2000, le maestro se dessaisit de sa collection de mobilier XVIII eme siècle.

Le XVIIIe siècle français, fait d'exubérance, de jeunesse, de mesure et d'harmonie, représente la vie telle qu'elle mérite d'être vécue. Morphologiquement, je ne trouve rien de mieux conçu pour le corps humain que les sièges du XVIIIe siècle français. On peut vivre et vieillir avec eux sereinement. Leur esprit reste pourtant ce qu'il y a de plus jeune. Ils sont spirituels comme les conversations qu'ils ont dû entendre dans leur jeunesse. Rien ne représente mieux l'âme de tout un siècle qu'un siège en bois sculpté du XVIIIe siècle français - Karl Lagerfeld

Art Déco ? 

La vente du mobilier XVIIIe de Karl Lagerfeld chez Christies à Monaco, lui rapportera 149 millions de francs. 378 des 389 lots ont été vendus, 45% d'entre eux dépassant leur estimation. Fatigué du style Louis XV-Louis XVI, et désireux de se tourner vers le minimalisme japonais, Karl Lagerfeld tourne une page. Une explication plus prosaïque, dévoile qu'il a été soumis à un redressement fiscal, de l'ordre de 200 millions de francs. "Déclaré comme résident monégasque", l'administration française a démontré qu'il passait une grande partie de son temps entre ses différentes résidences françaises. Christie's dispersera sa collection de peintures à New York et le mobilier de sa villa située sur les hauteurs de Monaco dans les mois suivants.

En 2003, Karl Lagerfeld se sépare de sa collection de mobilier Art Déco. Karl Lagerfeld mettra aux enchères cette fois ci chez Sotheby's à Paris 240 lots, mobilier et objets d'art conçus dans les années 1920 et 1930 et estimés au total 3 à 4 millions d'euros. Dans le cadre de son métier, il se doit d'être ni confortable ni rassuré... Une autre page se tourne pour mieux avancer se consacrer à son nouveau domaine de prédilection, le mobilier contemporain.

 J'ai une envie de renouvellement perpétuel. J'aime mettre en place des intérieurs, créer des décors. C'est mon métier. Je ne suis pas un véritable collectionneur mais plutôt un ensemblier. Je ne veux pas de décoration chez moi. J'ai seulement gardé des objets de cette époque dont je me sers dans la vie quotidienne, comme un service de Puiforcat ou une boîte à pilules Cartier en jade et lapis-lazuli. Je ne vends pas aux enchères pour des raisons financières ou spéculatives mais simplement parce que c'est pratique. Après avoir possédé tant de choses, j'ai pris conscience d'une réalité difficile à expliquer : si on aime vraiment les objets, on n'en a plus besoin - Karl Lagerfeld

Mass-tige le nouveau concept

Karl Lagerfeld invente et conceptualise le mass-tige, en collaborant le premier avec H&M, et en dessinant 30 modèles de l'Automne-Hiver 2004-2005. Il désire depuis longtemps que les défilés quittent les podiums pour investir la rue. Karl Lagerfeld fait figure de précurseur dans cette envie de démocratisation du luxe. Sa veste pailletée qui fait écho à la classique iconique de ses créations pour Chanel est éditée à quelques centaines d’exemplaires pour toute la France, les fashionistas s' arrache la pièce. C'est l'émeute dans les magasins. L’événement de la collection est la collaboration et la collection elle-même. Noir et blanc. Liquid Karl diffuse le parfum de la création du Kaiser de la mode. Les bijoux, les bagues et les pendentifs sont un mimétisme hommage pour posséder une part de son look, adopter son style...

En 2007, deux ans après avoir revendu toutes ses marques dont Lagerfeld Gallery, une collection sous licence pour hommes et femmes et des accessoires, la boutique parisienne de la Rive Gauche et la boutique de Monaco à Tommy Hilfiger pour 30 millions de dollars, Karl Lagerfeld lance sa nouvelle ligne, K par Karl. En parallèle, il est rejoint chez Chanel par Amanda Harlech, ancienne consultante de John Galliano...

En 2008, Karl Lagarfeld enfile un gilet jaune à titre gracieux sur une affiche assurant la promotion de la sécurité routière. Les britanniques rebaptisent le gilet jaune en Lagerfeld Jacket.

C'est jaune, c'est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie - Karl Lagerfeld

En 2009, il collabore avec coca-cola pour en rhabiller la bouteille en aluminium en version Alfred Hitchcock présente.  Quelques années plus tard, il signe une deuxième collab tout en blanc et rose, clin d'oeil à un sucre d'orge gourmand mais light.

Choupette, le deuxième amour de sa vie

En 2011, pendant les fêtes de Noël, Karl Lagerfled est tombé amoureux d'une adorable chatte de birmanie. Appartenant originellement au mannequin et ami du créateur Baptiste Giabiconi, la chatte ne lui a jamais été rendue... Baptiste Giabiconi avait confié Choupette à Karl Lagerfeld alors qu'il devait s'absenter juste deux petites semaines.

Choupette ne m'a pas été donnée. Choupette appartenait à un ami à moi, qui a demandé à ma domestique si elle pouvait s'en occuper durant ses deux semaines de déplacement. À son retour, il n'a pas récupéré Choupette. Il a eu un autre chat, qui est devenu gros et Choupette est devenu le chat le plus célèbre du monde, mais aussi le plus riche - Karl Lagerfeld

Hotel de Crillon, un nouvel opus

En 2017, Le nom de Karl Lagerfeld est  associé à celui de l’Hôtel de Crillon, palace parisien qui lui a offre l’opportunité de déposer sa talentueuse griffe dans deux suites admirablement décorées. Aline Asmar d’Amman, directrice artistique en charge de la rénovation de l’hôtel, adresse lui une lettre manuscrite.

L’Hôtel de Crillon ferme ses portes pour travaux. Parce que sa rénovation se fait sous le signe de l’audace et des savoir-faire ; parce qu’il n’existe pas au monde une suite de palace signée Karl Lagerfeld ; parce que cette suite serait le parfait pied-à-terre parisien où design, art, mode, photo se télescopent en musique… Parce qu’il y a tant à faire et que vous êtes le seul qui puisse tout faire, je serai très honorée de vous rencontrer, à votre convenance, pour en discuter - Aline Asmar d’Amman

Très vite, débute une collaboration de confiance entre le palace et le couturier qui accepte avec enthousiasme de mettre en scène le Nobile 2 au quatrième étage, une enfilade de suites ouvrant sur la place de la Concorde et de destiner la suite Queen Choupette.

Gigantisme et destination des collections

Karl Lagerfeld ce sont des souvenirs de défilés cinématographiques, un gigantisme qui devient le troisième acteur de la collection, participant à la narration de la saison. Pour Chanel au Grand Palais à Paris, un lion géant sous la nef, des icebergs en plein Paris, un cercle de jeux siglé Chanel, une supérette Chanélisée, une rue reconstituée où il question de manifester, une fusée qui décolle pour nous emmener dans l'espace... Karl Lagerfeld dessine son univers en star-système où la nuit et le jour ne deviennent pas des poussières d'étoiles mais font briller les yeux...

La production créative ne semblait devenir plus riche et abondante dans cet age d'or, une période au cours de laquelle ses défilés prodigieux atteignirent une stupéfiante opulence théâtrale. Avec un coût de plusieurs millions d'euros par saison, les événements ont dépassé les us et coutumes mondains d'un simple défilé de mode pour ressembler davantage à une performance artistique à grande échelle. Il emmène Chanel à Saint-Tropez, à Miami, à Cuba pour les collection Cruise... La destination est un voyage dans la saison avec des spectacles médiatiques où Lagerfeld, en tant que concepteur talentueux et provocateur visuel, pouvait le mieux démontrer sa capacité à mélanger les superficialités de la mode avec des sujets d'une grande profondeur, tout en vous proposant des moyens apparemment infinis de conserver au tweed si immuable et classique de Chanel, une nouvelle apparence moderne et actuelle.

La mode est un langage qui se crée dans des vêtements pour interpréter la réalité - Karl Lagerfeld

A fleur d'Eau

Avec Fendi, personne n'oubliera le défilé anniversaire à Rome sur la piazza di Trevi pour les quatre-vingt dix ans de la maison.  Sous le regard du dieu Oceanus, les mannequins marchent et ondulent sur un podium de Plexiglas érigé à fleur d’eau sur la fontaine de Trevi. La collection « Légendes et contes de fées », avec ses quarante-six silhouettes puise son inspiration dans les illustrations du Danois Kay Nielsen, fondateur de l’imagerie des contes d’Andersen en 1924.

Belles au bois dormant, princesses aux aguets et chevaliers médiévaux nous téléportent dans une dimension irréelle. Astrakan, renard, vison et  lynx couvrent Pour le des robes transparentes à taille Empire, brodées de fleurs et de motifs héraldiques. Le show fait écho à la Dolce Vita, film de Federico Fellini en 1960, plus particulièrement  à l'instant où Marcello Mastroianni retrouve l'actrice Anita Ekberg qui s'est avancée toute habillée dans la fontaine de Trevi... Il finira  par la rejoindre...

Karl Lagerfeld connecté

Les fonds d'investissement britanniques Apax Partners détiennent la griffe Karl Lagerfeld depuis 2016. En 2013, Karl Lagerfeld Store s'installe boulevard Saint-Germain-des-Prés. La boutique se revendique connectée. A l’image du créateur, le concept-store se décline en noir et blanc, avec un mobilier contemporain et design. Véritable temple de la mode 2.0, le concept store de Karl Lagerfeld a disposé un peu partout des écrans tactiles pour rendre l’expérience du luxe et du raffinement encore plus inoubliable:  vêtements du créateur, une série d’accessoires, des livres et du maquillage sélectionnés par Karl Lagerfeld. Quatre vingt quinze boutiques en nom propre sont présentes à travers le monde.

L' univers KarlLagerfeldien se développe à travers des licences :  eyeswear avec Marchon, montres avec Fossil, ligne junior avec CWF, bijoux avec Swarovski, chaussures avec Overland, jeans avec Giada...  Karl Lagerfeld Paris, une ligne dédiée, a été lancée pour le marché américain...

Il est libre Karl

Karl Lagerfeld électron libre et indépendant par excellence de la mode,  aura créé des collections simultanément pour les maisons Chanel et Fendi, en plus de sa marque signature, à un rythme constant, récurrent, sans rivaux au sein de l’industrie du luxe. Il a dépassé le statut du couturier, du créateur pour devenir Karl, le Kaiser. Virginie Viard, directrice du studio de design de Chanel et collaboratrice la plus proche de Lagerfeld depuis plus de 30 ans, prendra les rênes de la création mode. Un plan de succession n'a pas encore été annoncé chez Fendi.

Il n'y aura pas d'enterrement. Plutôt mourir - Karl Lagerfeld

Karl  Lagerfeld ne voulait pas d’enterrement. Ils nous a quitté le 19 février 2019, suite à une longue maladie. Ce vendredi 22 février 2019, sa volonté a été respecté. Seulement les plus proches étaient présents à l'incinération.

Choupette, sa chatte tant aimée, Virginie Viard, fidèle collaboratrice et bras droit de Karl Lagerfeld à la tête de la direction artistique de Chanel, Bernard Arnault, président du groupe LVMH, Caroline de Monaco, accompagnée de sa fille, Charlotte Casiraghi lui ont dit au revoir dans la plus stricte intimité.  Choupette possède sa propre fortune. En 2014, elle a gagné trois millions d'euros grâce à deux séances photo pour Opel et Shiseido. Quant à l'héritage légué, la discrétion est assurée alors que certains médias commencent déjà à faire des pronostics...

Je veux juste disparaître comme les animaux de la forêt vierge - Karl Lagerfeld

Selon les volontés de Karl Lagerfeld, ses cendres ont été mêlées à celles de sa mère, dont il avait fait le personnage d'une  femme si fantasque et trop castratrice et à celles de Jacques de Bascher, le dandy si séduisant et vénéneux comme une fleur sauvage...