Luisa Spagnoli, Libertà, Odio, Vendetta, Eternità

Luisa Spagnoli a présenté son Automne-Hiver 2020-2021 au Palazzo Mezzanotte à Milan, devant la statue L.O.V.E. qui trône sur la place et signifie Libertà, Odio, Vendetta, Eternità... Créée en 2010 par l'artiste italien Maurizio Cattelan... Luisa Spagnoli ne cherche pourtant pas la provocation mais capte l'énergie inconventionnelle et chic, un brin provocatrice des années soixante-dix en y mixant sa vision d'un glamour des années quatre vingt. Luisa Spagnoli nous offfe son show télévisuelle, dans la quadrature d'un défilé scénographié jouant sur l'ombre et la lumière, qui diffuse des références à la Aaron Spelling : Charlie"s Angel, Dynastie.

Faye Dunaway

Dans une proposition soignée et impeccable, il y a aussi la figure de Faye Dunaway, coiffée de son Fedora... Et de cette suite d'idées, nous retomberons sur nos pattes tel un félin, en connectant la saison avec le titre du film éponyme franco-allemand  de Billy Wilder, réalisé en 1978, adapté d'une nouvelle de Tom Tryon publiée dans le recueil Crowned Heads Knopf, en 1976...

Photo © Courtesy Luisa Spagnoli

Le film a une structure éclatée, anti-linéaire, perturbante, pour amplifier l'intrigue troublante et rendant un hommage troublant au cinéma Hollywoodien, aux Actrices immortellement belles qui vivent éternellement dans le cœur des fans. Cependant dans sa pellicule en cinémascope, Nicoletta Spagnoli nous projette vers une autre photographie plus nette, plus intellectuelle et à travers sa timeline anti-chaotique et si sensuelle...

Nicoletta Spagnoli

Vous proposez une collection au public et ce dernier en prendra possession, habité par votre vêtement pour raconter via son propre assemblage, à travers un look of the day, encore une autre histoire dans la storia... Nicoletta Spagnoli a commencé à dessiner dans ses carnets de croquis en gardant comme mantra la citation de Walter Benjamin, "La mode est le saut d'un tigre dans le passé", phrase formulée en ouvrant les guillemets datée de 1940… Nous vous parlions félin, nous voici dans la jungle urbaine en regardant dans le rétroviseur. L’Automne-Hiver 2020-21 de Luisa Spagnoli s'nspire donc de cette réflexion.

Photo © Courtesy Luisa Spagnoli

De la présentation, nous garderons la musicalité du défilé, à la fois Disco et Soul, puissante et entrainante avec ses voix féminines, qui fait monter la pression et qui va comme un gant au plan de collection. Il faudra jeter un œil aux coiffures et maquillages d’Aldo Coppola et de son équipe, si over-glam-baby et fatalistiques. La conversation intime de la créatrice fait sans cesse un aller-retour comme un catwalk entre passé versus présent… Le fameux saut d'un tigre que Nicoletta Spagnoli garde en tête comme un tempo…

Farrah Fawcette

La femme de l’Automne-Hiver 2020-2021 est cool et affirmée parce qu’elle sait qu’elle a du charme, une beauté à l’italienne fascinante... Libre... Luisa Spagnoli, au début des années 1900, n’a-t-elle pas cherché à émanciper les femmes ? Si le tricot généreux et intemporel en laine angora du label reste le fil conducteur de chaque collection, le chemisier col Claudine donnerait un faux air sage… Méfiez-vous de l’eau qui dort !

Photo © Courtesy Luisa Spagnoli

Mais Nicoletta construit sa collection comme une laborantine d’une fashion-clinic qui vous propose sa formulation twistée et n’hésite pas à faire, comme une danseuse de modern jazz, un grand écart entre l'archétype féminin d’une Farrah Fawcette follement glamour dans les années 70, vers les figures passionnées et dominatrices de la Renaissance, en allant piquer des détails aux maîtres Flamands de la peinture… Les couleurs en aplats, sont riches et artistiques, sorties de la palette d’un maestro : turquoise, lilas, tulipe noire, moutarde, violet aubergine, beige et blanc crème.

Diana Ross

Niveau des looks, la jupe crayon en tweed se combine avec des ceintures à imprimé croco. Le pantalon nappa doux se porte dans des bottes en ton-sur-ton. La robe en maille angora empire avec de larges manches froncées rappelle celle d’Anne Marie Beretta. Comme il est sexy de dévoiler un corps moulé dans ces créations. Dans ce dressing, il ne faudra pas oublier la cape pour se faufiler en toute discrétion dans les rues de Milan…  Elle traduit une pulsion conquérante, chevaleresque pour aller comme Marisa Berenson ou Diana Ross s’encanailler au premier étage du Studio 54… Nues en dessous ? Les accessoires et les bijoux permettent de jouer avec l’humeur du jour ou de la nuit…

Photo © Courtesy Luisa Spagnoli

Les boucles d'oreilles pendantes jouent la parure avec de longs colliers en métal doré, siglés du monogramme de label. Les cols et les poignets en organza blanc sont interchangeables pour renvoyer le message : suis-je vraiment sage ? Les chapeaux Fedora à large bord masquent le regard pour mieux dévoiler la bouche et les gants en cuir en chevreau coulent jusqu’aux coudes pour effleurer des désirs inavoués. Nicoletta Spagnoli propose une collection de sacs dans l’air du temps. Ils sont pratiques, spacieux et sophistiqués, fabriqués à la main en cuir souple et disponibles en différentes formes et couleurs. Nous sommes tombés amoureux, cher Nicoletta !

 

Collection Fall-Winter 2020-2021 Luisa Spagnoli - Milano Fashion Week

À suivre