TILT SYSTEM par Gilberto Calzolari

La musicalité de la collection Automne-Hiver 2020-2021 de Gilberto Calzolarinous connecte à Giovanni Giorgio Moroder. Téléportation joyeuse ou d'un simple clic, celui du rythme disco, nous avancerons vers le tilt, le déclic, le désir... Le rapport entre le producteur de disques, le compositeur et le disc-jockey italien, Moroder et le designer reste cette pulsion à réfléchir aux lignes qui destinent une modernité italienne. Palette synthétiseur, matières bandes sonores, Gilberto Calzolari innove pour influer et court-circuiter sa maitrise des classiques, pour twister son plan de collection vers des volumes easy-chic, aux proportions dans l'air du temps...  Un climat électrique-électronique qui résonne tel un cool sophistiqué tempo...

Photo © Courtesy Gilberto Calzolari - Fall Winter 2020 2021 - Milano Fashion Week - Tilt System

More than a Tilt

Le Tilt System se définit, pour les experts câblés, comme un ensemble système orientable-inclinable principal d'alimentation, un système intelligent de pendulation. Gilberto Calzolari pirate notre système de mode pour reprogrammer sa vision esthétique. Le code barre dénonce le dispositif de vêtir "so fast" avec des effets en scratching vidéo... Du bip et du beat qui font écho, sous un langage de programmation binaire, html et cobalt, à la reformulation à envisager... Gilberto Calzori designer-développeur 3.0, malicieux et astucieux, détraque la data. Et dans un monde où nos écrans miniaturisés diffusent une image d'une mode digitale, Gilberto Calzolari nous murmure que l'essentiel reste dans le choix de matières visionnaires et d'un sens de la coupe tout en équilibre. A l'ouverture du show, sur le premier look, Gilberto Calzolari donne le ton : le tissus Prince de Galles, vu à la loupe, macro-zoomé "juste comme il le faut", cohabite avec un vinyle mastique récupéré, pour assembler une robe chasuble, ponctuée de boutons blancs comme des touches d'un clavier Amstrad. Le designer travaille sur le tombé et l'applomb des silhouettes, sur cette opposition entre le plissé-noué d'un tissu, comme un sculpteur façonne une masse d'argile, taille la pierre en faisant ressortir une ligne, un dessin, une figure.

Photo © Courtesy Gilberto Calzolari - Fall Winter 2020 2021 - Milano Fashion Week - Tilt System

Upcycling

Upcycler reste un acte militant lorsque le créateur récupère des toiles de parapluies pour les métamorphoser en robes et en jupes dissymétriques. Nous ne sommes plus dans le virtuel quand il est question de réflechir et mettre en formes des contrastes thoraciques. Pixels 3D et effets screen prennent vie avec l'utilisation de paillettes XL-Tilt-Tilt, de vinyles brillants mais froids, de néoprènes, de polyester, de laines gonflantes... Parfois l'imprimé semble être jeté sur la toile comme si un savant fou avait griffonné quelques notes. La rayure, le pied-de-poule balance une formulation RVB... Une robe bicolore en jersey se joue d'un noué savamment maitrisé. C'est flashy chromatique avec une gamme qui oscille du vert, au violet, au rouge, au turquoise, au tulipe noire et au noir. Une collection où sourcing rime avec récupérer pour ré-inventer et nous renvoie au personnage de Jessica, la replicante de Blade runner par Ridley Scott... Futuriste ? Tout simplement, moderne et actuel...

Photographies © Gilberto Calzolari - Fall Winter 2020 2021 - Milano Fashion Week - Tilt System - IMAXTREE