Misericordia et Mode

Aurelyen le créateur de Misericordia est un mec bien, un chic type altruiste. Il fête les 10 années d’existence de ses créations conçues au Pérou. Le label est avant tout une philosophie  pour faire et consommer la mode. En achetant du Misericordia, vous adhérez à une vision qui casse les codes classiques, industrialisés, deshumanisés. L’action locale et sociale au Pérou est le cœur qui fait battre le projet Misericordia. Comme toute histoire a un début, le « il était une fois » de la marque démarre à Lima, en 2003. Le jeune homme est globetrotteur et l’idée de partir un jour, juste comme ça pour un séjour, sans le projet de créer une marque, pour des vacances et des rencontres, lui trotte dans la tête. Le désir de voyager et la curiosité d’aller vers les autres, c’est comme cela qu’Aurelyen croise la route d’un atelier qui fabrique les tenues de sport de l’école No Esta Senora della Misericordia.

La photo et le voyage

Aurelyen a fait ses armes aux Beaux Arts mais la passion de la photographie lui est venue dès son plus jeune âge. L’image pour lui est un souvenir, une trace qui sur la pellicule connecte la pensée à ceux et celles présents et figés, mais aussi son contexte hors champs. Ce qui n’est pas visible et dépasse le cadre est encore plus interagissant. La photographie est aussi cette fenêtre ouverte sur le monde. Mises toutes, bout à bout, elles construisent un story board, véritable road life trip pour un voyage de notre monde personnel à travers le monde, la planète.

Un vrai message éthique

Misericordia parle et s’adresse à tous les consomm-acteurs par un style streetwear chic, cool et un message unique, décontracté. En 2003, la première collection est présentée au salon de Tranoï, où elle rencontrera un fort succès. Suivra la boutique Colette et l’ouverture de sa propre boutique au 9, rue de Charonne dans le XIe arrondissement de Paris. 120 shops prestigieux à travers le monde accueillent les pièces comme Le Bon Marché, Franck & Fils, Le 66 Champs-Elysées, Harvey Nichols, Isetan, Yoko Aunty.

Nous collaborons régulièrement avec de grands noms de la mode, de l’art et du design internationaux avec qui nous partageons une vision commune en termes de création artistique et de valeurs humaines comme Bernard Willhem, Lutz, Stephan Schneider, la designer Matali Crasset et le Centre George Pompidou, le prestigieux fabriquant italien de vélos ABICI ou encore la marque de lunettes Waiting For The Sun. Depuis 2008, nous sommes très fiers de confectionner dans notre atelier de Lima une ligne spéciale pour Kris Van Assche, le designer de Dior.

Aurelyen

Collaboration enrichissante

Misericordia Aurelyen

Photos Aymeric Le Breton — albphoto.fr

En 2008, Kris Van Assche et Aurelyen se rencontrent à Buenos Aires. Ils sympathisent et projettent une collaboration après avoir visité l’atelier Misericordia, véritable gage de reconnaissance. Toutes ces collaborations célèbreront le savoir-faire de la marque, en reprenant à chaque fois le bleu marine, le bleu ciel, le blanc et le rouge qui lui est propre. L’équipe Misericordia ce sont 45 hommes et femmes de 19 à 55 ans, solidaires et passionnés, qui travaillent ensemble sous l’impulsion d’Aurelyen.

Misericordia
Photos Aymeric Le Breton — albphoto.fr

Fédérer dans la joie

Les ouvriers qualifiés de Misericordia appliquent une organisation artisanale, typique des productions de la haute couture, avec un savoir-faire inédit. La conception s’effectue de A à Z par un couturier ou un binôme de couturiers. Misericordia valorise l’humain tout en transmettant des méthodes pour continuer d’apprendre et de s’éduquer par le travail. Le process est bouclé et entame un nouveau cycle lorqu’Aurelyen intègre les membres de l’atelier pour ses shooting photos et la réalisation de ses films aussi bien devant que derrière l’objectif. Une belle mise en lumière pour fédérer de nouvelles perspectives et voir les résultats et récolter les fruits de leur travail.

À suivre

Misericordia
9, rue de Charonne, 75011 Paris