Quelle est la « tendance » Vincent Grégoire ?

La vie est smart, la life est belle avec Vincent Grégoire qui met en scène autour d’une grande table sa vision du Sharing. À Maison & Objet, le « tendanceur » de l’agence Nelly Rodi est allé vers ses invités avec des plaisirs régressifs et simples en proposant de déguster des chocolats.  Un moyen de fédérer pour séduire par une gourmandise qui s’exprime aussi dans le ton de ses propos, des envies de couleurs lumineuses et des objets réinventés. Asseyez-vous, connectez-vous et attablez-vous, le lifestyle est à l’échange. Smart Life propose donc un buffet illustré de choses et d’autres, du numérique, des valeurs et du concret. Il nous en raconte un peu plus dans une interview donnée pour Le Fashion Post.

Un expert

Vincent Grégoire nous propose un cabinet de curiosité d’un nouveau style, à la fois conservatory et fédérateur. Autour de sa table, il a composé un puzzle d’objets détournés, réinventés dont le fil conducteur pourrait être les valeurs des kiddults mais recrée des liens par les cultures numériques.

Forcément, le concept tisse des connections et  modifie nos us et coutumes. Un baby-foot devient une commode, un coussin puise son arbre généalogique dans un appareil photo 80 alors qu’une étagère surgit sur un mur comme un space-invaders. Du vrai lifestyle où la musique et le food viennent jouer au rubik’s cube pour proposer d’autres combinaisons.

le fashion post salon maison et objet septembre 2014 113

Les hommes des temps démocratiques ont des goûts de plus en plus semblables. L’égalisation des conditions, la mondialisation des phénomènes de mode donnent une audience particulière au phénomène des tendances.

Alexis de Tocqueville

Une vision

Dans ce nouveau réseau, les gadgets, les objets high-tech et les objets numériques connectés 2.0 s’amusent à n’en faire qu’à leur tête. Pas pour déconner, l’affaire est sérieuse un peu, beaucoup, à la folie ou pas du tout,  mais pour faire de la décoration. C’est dans l’air du temps car les mouvements des styles puisent dans le passé pour se régénérer.

le fashion post salon maison et objet septembre 2014 100

Dans cette belle époque du tout possible schizophrénique et multi-facettes, Le Je rencontre le Nous, le Moi et le Toi pour jouer. La frontière entre le  jeu vidéo et l’art numérique est floutée. La tocade, la trend est donc à l’heure du Partage, du Sharing.

Photographie Aymeric Le Breton