New Fashion Generation - En immersion

La session parisienne de New Fashion Generation a été l'occasion de passer de l'autre côté du miroir pour comprendre les mécanismes d'un casting. 1500 candidates et candidats ont fait un aller-retour devant le regard aiguisé d'un jury de professionnels. Sur la ligne se dessine alors ou pas les carrières. Qu'est-ce qui motive les candidats à postuler? Quelles sont les critères des bookeurs et des chasseurs de new faces ? Beaucoup de candidats pour deux gagnants, une fille et un garçon qui signeront un contrat avec l'agence Next. Nous avons rencontré ces filles et ces garçons qui rêvent la mode... Nous avons interviewé Brice Calone, gagnant de l'édition précédente, des jeunes filles et garçons qui postulent, Marie Michaud, présidente de New Fashion Generation, des photographes sans oublier Sarah Doucouré, agent new faces chez Next. Bref, pour tout savoir, c'est par ici avec cette première partie comme un premier jour.

Avancer dans la lumière

Faire un aller puis un retour tout en fixant un point imaginaire, puis prendre une pause pour se retrouver face à des regards qui vont déterminer si vous avez le petit truc qui fait la différence est un rituel.

036-_MG_8652

Le processus des casting suit une logique où efficacité rime avec rigueur et temps à gagner. Généralement, le casting se déroule en quelques minutes alors que l'attente est longue. Le futur mannequin doit savoir être patient et calme.

Un beau mec, une belle fille ? Un mannequin ?

La beauté ne suffit pas et plus à elle-même. Dans notre monde connecté, New Fashion Generation souhaite trouver la personnalité unique, pétillante, charmante. Ce visage qui saura capter un objectif, cette allure qui se fixe un objectif à atteindre. Il y a beaucoup de candidats et peu d'élus au final.

007-_MG_8457

Les vingt finalistes, dix hommes et dix femmes sélectionnés lors des différents castings en France concourront début juillet 2015 lors d’une grande finale à Paris. Dans cette aventure qui se resserre comme un étau, seuls un homme et une femme remporteront le concours New Fashion Generation 2015. Les gagnants seront élus par un jury de professionnels de la Mode.

Un rêve

Devenir mannequin reste un rêve pour beaucoup de jeunes femmes et de jeunes hommes, animés par le désir de voyager, de porter des vêtements de créateurs, et participer à un processus esthétique et global.

022-_MG_8521

Une fois repéré(e), l' agence est le sésame qui gérera votre carrière avec une stratégie professionnelle. Une carrière de mannequin ne décolle pas comme une fusée et le départ se fait étape par étape. Le travail suivra et les cachets ne sont plus ceux des années quatre-vingt-dix...

Sainte trilogie

Le casting à passer est une transition obligatoire, à moins de se faire repérer dans la rue. Le talent scout, celui qui révèle la perle rare travaille main dans la main avec une équipe de bookeurs et un directeur d'agence. Dans cette sainte trilogie, vous avez un label, une époque, un directeur artistique qui passe par une agence pour mettre en image ses valeurs et convictions.

038-_MG_8664

Le casting fait un focus sur le mannequin qui convient au client et colle à l'époque.  Celui qui fait de la publicité, n'aura pas le même profil que celle qui défile et la couture ne rime pas avec mass-market.

Oublier les images d’Épinal

Le métier de mannequin ne rime pas, non plus, avec red carpet et coupe de champagne à la main du soir au matin. Ceci est un cliché fantasmé. Une grande rigueur est nécessaire. Il faut avoir un esprit sain dans un corps sain, se coucher tôt, préserver son sommeil, faire du sport, prendre soin de sa peau et manger.

 375-_MG_0323

Une carrière de mannequin courte qui commence tôt, le mannequin doit pouvoir se métamorphoser, jouer avec l'appareil photo et se réinventer. Jamais totalement le ou la même mais toujours en connexion avec soi pour être différent. Voilà où se trouve le vrai challenge avec la chance de rencontrer la bonne personne au bon moment. Cross finger ! La reconversion arrive encore plus tôt qu'un footballeur.

Save the date

Qui dit bookeur, dit mannequin. L'un ne peut exister sans l'autre. Sarah de l'agence Next est à la fois agent, conseiller, promoteur, impresario, manager et nounou. Elle révèle et accompagne les mannequins débutants ou reconnus. De l'encadrement et du suivi font que  la carrière des mannequins n'est pas une étoile filante qui passe dans le ciel d'une Fashion week. Les magazines et les agences de pub, les maisons de couture font parties de son réseau.

 025-_MG_8535

Le relationnel est la base pour décrocher des castings et des contrats futurs. Avec un œil aussi vif qu'un polaroid qui se déclenche, la prospection, la négociation et le suivi des contrats sont les trois moteurs de son expertise. Et dans la nébuleuse du monde de la mode, il vaut mieux savoir maitriser les conditions artistiques, les aspects techniques, des visions économiques et des notions juridiques.

Une grande disponibilité est la clef du métier. Le bon book à planifier, le choix d'un photographe talentueux, d'un styliste photo  seront les composantes d'une carte de visite parfaite de son poulain. 

ALB Photo - Aymeric Le Breton a couvert l'évènement sur les deux jours du casting à travers ce reportage photographique.