Ilaria Nistri, subtile corps structure

Vous pouvez vous habiller en Ilaria Nistri un peu partout à travers le monde. Liberty of London, à Londres, Lane Crawford à Hong Kong, Mercure à Moscou, Isetan à Tokyo et Piaff à Beyrouth proposent à leurs clientes les collections de la créatrice. Depuis 2008, elle a inauguré un showroom dans la Via Carlo Botta, à Milan. Aujourd’hui, sa ligne est distribuée dans près de 100 points de vente à travers le monde - dont l’Éclaireur et les Galeries Lafayette à Paris. Un talent à porter mais aussi à connaitre.

Arty instrospection

L’art est un moteur de créativité chez Ilaria Nistri. La saison Automne-Hiver 2015|16 se structure par des imprimés, le fruit d’une belle collaboration avec l’artiste allemand Andreas Nicolas Fischer. L’homme questionne les effets du monde numérique sur notre société.

3 ILARIA NISTRI AW15 02 026 1 ILARIA NISTRI AW15 03 012

Le concept est simple et se compose comme une partition avec trois œuvres d’art visuel, pièces créées à l’aide d’un logiciel. Le nombre et l’algorithme utilisent des formulations mathématiques.

C’est logique.

Le résultat se traduit par de la fluidité rythmique qui représente des nuées d’oiseaux dans un envol. Les volatiles se posent sur des robes longues, des jupes, des hauts, des vestes à empiècements de cuir et des chemises.

4 ILARIA NISTRI AW15 13 032 5 ILARIA NISTRI AW15 05 037

Les accessoires tels que l’écharpe étroite bordée de soie, qui se porte comme un foulard, n’est pas oubliée. Comme des hirondelles qui annoncent un changement de saison, l’effet visuel, délicat, laisse une part de magie à la création. C’est donc illogique, imprévisible mais pourtant le mouvement des oiseaux migrateurs est tracé étape par étape.

Après un diplôme de droit, j’ai commencé à travailler dans l’entreprise familiale de confection située dans le Prato, à quelques km de Florence. J’ ai tout appris des tissus, de leur traitement, des finitions. Durant ces années, l’idée d’une collection a naturellement fait son chemin. C’est en 2006, armée d’une bonne dose de détermination et d’un soupçon de folie que j’ai décidé de montrer ma collection à Armand Hadida.

La structure est la clef

La créatrice est connue et reconnue pour des vêtements structurés définis par des coupes géométriques. Le sens de la ligne oscille entre un sur-mesure et une demi-couture. L’épure rime, alors, avec futurisme du genre : une manche kimono se réinvente sur des gilets et des blousons d’aviateur.

8 ILARIA NISTRI AW15 17 007 15 ILARIA NISTRI AW15 10 023 9 ILARIA NISTRI AW15 04 023

Le néoprène est métallique parce qu’il fait s’envoler vers le futur. Ainsi, gilets, jupes portefeuilles plissées, vestes, robes et  hauts à ourlets asymétriques s’amusent de superpositions comme un mille-feuille.

Un délice qui semble être tracé à l’équerre…

La soie s’imprime. Les finitions sont laminées en soie. Voilà des petits détails qui signent une différence.  Les formes ovoïdes habitent des manteaux alors que des densités différentes comme la double laine, à la laine angora mérinos extrafine d’Australie font l’amour corps-à-corps avec du mohair. L’absence complète de coutures tend vers un minimal-subliminal…

 Collection Automne-hiver 15/16 Ilaria Nistri