Au Père Lapin, la folie gourmande à deux pas du Mont Valérien

Déjeuner ou dîner "Au Père Lapin" est un excellent prétexte pour dépasser le boulevard périphérique de Paris. A quelques pas du Mont Valérien, ce véritable lieu de vie propose une bistronomie gourmande et créative que les cadres de la Défense et les Franciliens(nes) en quête d'authenticité savourent, installés(es) confortablement dans l'une des deux salles ou sur la terrasse verdoyante. 

Au Père Lapin, le Père Lapin, c'est Johann Caillot

Le Père Lapin et Johann Caillot, son propriétaire, ne font qu'une seule entité ! Derrière ses allures d'éternel adolescent insolent, se cache un perfectionniste aimant profondément la cuisine basée sur l'authenticité et le partage.

undefined

L'excellence est au rendez-vous grâce à une cuisine inventive orchestrée par le le jeune chef Romain Dudragne sans oublier la parfaite sélection de vins, avec cinquante références, qui vient renforcer l'offre bistronomique des lieux.

undefined 

Avec Johann Caillot, point de chichis ! Cette ancienne guinguette offrant une superbe vue sur la Tour Eiffel et Paris est avant tout un lieu convivial, à l'image de son propriétaire. Un service voiturier y est également proposé. Une fois passé la porte, on bascule dans plusieurs univers sympathiques.

undefined

On découvre une première salle avec un long bar, qui sera entièrement repensée en 2018, puis une seconde à droite du L dessiné par le bâtiment. Ce vaste espace est lumineux, vitré à 80%, chaleureux, les murs sont ornés d’œuvres d’artistes sélectionnés par Johann Caillot, que l’on peut admirer et acheter.

undefined

Dès que le soleil domine le ciel, on s’installe au jardin, le long de la salle principale ou dans son prolongement après avoir descendu quelques marches. Des plantes, des fleurs, des arbres, des tables et des chaises métalliques, le dépaysement est complet en nous offrant le luxe d'admirer la Ville Lumière depuis un environnement bucolique et champêtre. 

undefined

Johann Caillot, un épicurien passionné !

Originaire de la Sarthe, Johann a toujours voulu être cuisinier. Une maman reine de la poulette fermière rôtie, un papa passionné de vin, son chemin était tout tracé. Après un Bac pro obtenu avec les honneurs, il fonce à Paris, « là où tout se passe ». Il a 18 ans et de l’énergie à revendre. Son cursus culinaire, il le démarre au Jules Verne, le restaurant gastronomique de la Tour Eiffel.

undefined

Après un passage à l’Elysée puis au Quai d’Orsay, il affine son expérience chez Alain Passard, Alain Ducasse et Alain Dutournier. Il devient ensuite le chef privé d’Arnaud Lagardère, pendant 5 ans, avant de partir, sac au dos, pour 8 mois en Asie. À son retour à Paris, il fait la rencontre décisive de sa carrière, celle de Dominique Massard, son mentor , un ancien cuisinier possédant plusieurs bistrots à Paris. 

undefined

La deuxième vie du Père Lapin

C'est Dominique Massard qui fera appel à Johann pour sauver et donner un second souffle au Père Lapin. En huit ans, avec son associé, Arnaud, Johann Caillot a fait de cette institution de Suresnes, au pied du Mont Valérien, un lieu incontournable, pour les locaux comme pour tous(tes) les Franciliens(nes).

undefined

Les matières premières et les vins sont minutieusement sélectionnés par Johann et celui-ci collabore activement avec Romain, le chef, dans l'élaboration de la carte rythmée par la saisonnalité des produits. Chaque plat, de l'entrée au dessert, est généreusement servi. La base, c'est la cuisine française aux accents exotiques d'Asie, du Maghreb et d'Orient. La carte proposée est riche en saveurs et en originalité, ce qui fait de ce restaurant un lieu la Haute Bistronomie moderne

 undefined

Proche des transports en commun et facilement accessible en voiture, ce lieu romantique et festif est l'adresse à partager avec ses collègues et ses amis(es) pour un moment de gourmandise intense. A fréquenter sans modération ! 

Photographie © Au Père Lapin

Photographie © Patrick Tomas

À suivre

Au Père Lapin - www.auperelapin.com   

Rue du Calvaire ou 186 boulevard de Washington

92150 Suresnes

Tél. : 01 45 06 72 89

Facebook   

Menus Déjeuner : 28  € (entrée, plat ou plat, dessert) et 34 € (entrée, plat, dessert)

Menu « Lapinous » : 16 € (plat, dessert pour les -12 ans)

Carte : environ 40 €

Vin au verre : à partir de 3,50 €

Vin en bouteille : à partir de 18 €